Marinet

lacs de Marinet et pentes inférieures des crêtes de l'Aiguille de Chambeyron

Les lacs de Marinet sont installés, sur deux replats étagés, en rive gauche du vallon de Mary, dans une zone à relief mamelonné. Ils bénéficient d'un environnement très coloré du fait qu'ils ont été creusés au coeur de l'anticlinal de Marinet où affleurent largement les roches volcaniques permiennes, vertes et pourpres. Ce sont de typiques lacs glaciaires, dûs à des surcreusements locaux par les anciennes langues glaciaires qui descendaient des faces nord du chaînon de l'aiguille de Chambeyron : le lac inférieur est notamment retenu derrière un typique verrou formé par une barre de quartzites et de calcaires triasiques.

image sensible au survol et au clic

Le bord méridional des crêtes de Chillol et les lacs de Marinet, vus d'avion, du sud-est, depuis l'aplomb du col de Mary.
and = andésites et tufs andésitiques (et rhyolitiques) permiens.
u.M = unité de Marinet ; u.aM = unité des andésites de Marinet (= "de Mary") (surface de chevauchement en jaune) ; f.B = accident de La Barge (en orangé).
Le chevauchement de la klippe 2827 (nappe de la Font-Sancte ?) est figuré en bleu.


En fait, avant même son arasement au quaternaire, la voûte de l'anticlinal de Marinet avait été tronquée (sans doute tectoniquement ?) jusqu'à son coeur de roches volcaniques, avant les ultimes déplacements des nappes de charriage dans ce secteur. Ceci est attesté par la présence, juste au dessus des lacs supérieurs de Marinet, d'une klippe* de dolomies triasiques (aiguille 2827) attribuable à la nappe de la Font-Sancte, dont la surface de charriage n'est pas ployée par l'anticlinal et tranche en discordance angulaire les couches permiennes sous-jacentes.

image sensible au survol et au clic

Le vallon de Marinet vu du SE depuis l'altitude d'environ 2600 au sud du refuge-bivouac (cliché original obligeamment communiqué par Mme D. SOYEZ ).
Prh = schistes rhyolitiques permiens ; pa = andésites permiennes ; ØFS = surface de chevauchement de la nappe de la Font-Sancte ; ØaM = surface de chevauchement de l'anité des andésites de Marinet ; a.M = anticlinal de Marinet.


Coupe transversale aux vallon de Chillol et de Mary.
h5 = grès et conglomérats houillers ; ra = andésites ; rA = conglomérats permiens ; rt = Verrucano , tiQ = quartzites werféniens ; tiK = cargneules ; tmC = calcaires aniso-ladiniens ; tmD = dolomies ladiniennes ; js = Marbres du Malm ; c-e = calcschistes néo-crétacés ; js-c = marbres du Malm et du Néocrétacé ; cB = calcschistes à brèches de l'Alpet ; dB = ophicalcites

(la coupe est orientée à l'envers des clichés ci-dessus et dans le même sens que les clichés ci-dessous)


image sensible au survol et au clic

Le site du lac inférieur de Marinet, vu de l'extrémité nord de ce lac.
En premier plan la série réduite renversée (brèches carniennes sur Anisien) de la couverture de l'écaille des andésites de Marinet (= "de Mary") (u.AM) forme un éperon qui avance dans le lac : les quartzites et le Verrucano de cette succession affleurent en arrière sur les rives du lac mais sont masqués par cet éperon. L'extrémité sud du lac s'appuie sur un mamelon de roches volcaniques du Permien (andésites
En avant droit du col de Marinet les quartzites de l'unité de marinet proprement dite (u.M) dessinent la voûte de l'anticlinal de Marinet ; elle est surmontée par la nappe des Aiguilles de Chambeyron (n.AC) dont elle est séparée par le prolongement méridional de la faille des Houerts (f.H).



extrait de la publication n° 024 (M.GIDON, 1962 / image plus grande nouvelle fenêtre
Croquis du versant septentrional de la crête de Chambeyron, montrant la partie intercalaire entre les clichés ci-dessus et ci-dessous.
fc = marbres en plaquettes gris, argileux (cs = faciès marbreux basal, coloré de vert ou de rouge) ; = faille des Houerts (fH sur les autres figures) .

image sensible au survol et au clic
Le versant septentrional du chaînon de l'Aiguille de Chambeyron vu du nord-est depuis le Pas nord de Chillol.
ØAC =surface de chevauchement de la nappe des Aiguilles de Chambeyron ; f.H = faille des Houerts ; a.AC = anticlinal de l'Aiguille de Chillol (son axe, incliné vers la droite est tordu d'une concavité orientée vers l'observateur) ; ØFS = surface de chevauchement de l'unité de la Font-Sancte (en rouge) ; ØAM = surface de chevauchement de l'écaille des andésites de Marinet (= "de Mary").
En avant-plan les andésites du lac reposent sur les quartzites du rocher 2906, par l'intermédiaire du chevauchement de l'écaille des andésites de Marinet (= "de Mary") (ØAM) qui est enroulé par l'anticlinal de Marinet. Elles sont coiffées, à l'Aiguille 2827, par une klippe* de calcaires triasiques, qu'il faut sans doute rapporter à la nappe de la Font-Sancte.
Une autre klippe, attribuable à la même unité, repose sur le flanc oriental de l'anticlinal de l'Aiguille de Chambeyron. Elle forme la butte au sud-ouest du col 2831, qui sépare la dépression des glaciers de Marinet du vallon de Chillol (coupe 6 en page Aiguille de Chambeyron). Ces deux klippes sont sans doute soeurs de celle de l'Aiguille Grande.
Détails de la face nord de l'Aiguille de Chambeyron à la page de ce nom .

Le versant nord du chaînon de l'Aiguille de Chambeyron héberge deux petits glaciers de cirque, hélas agonisants. Leurs moraines se sont transformées en glaciers rocheux* très spectaculaires qui s'avancent jusqu'au fond du vallon de Marinet.
image sensible au survol et au clic

Le vallon de Marinet, vu du nord-ouest depuis le Pas de Chillol
On distingue les fronts lobés des deux glaciers rocheux* de Marinet (voir leur situation dans le versant à la page "Aiguille de Chambeyron") .
Prh = schistes rhyolitiques intercalés dans les andésites.
L'angle supérieur droit du cliché montre la partie basse de l'unité des andésites de Marinet (= "de Mary") ; elle vient en contact avec les terrains siliceux de l'anticlinal de Marinet par l'intermédiaire de f.H = faille des Houerts (qui abaisse ici sa surface de chevauchement en contrebas de la surface topographique).


Concernant les glaciers rocheux voir la page "Périglaciaire" et le site Les Paysages glaciaires
consulter l'aperçu structural général sur la zone briançonnaise méridionale
consulter l'aperçu d'ensemble sur les montagnes au sud-est de la haute Ubaye

cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Aiguille de Chambeyron

Carte géologique simplifiée du massif de Chambeyron
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074


 Carte géologique simplifiée des montagnes de la Haute Maira en amont d'Acceglio
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

carte cliquer sur les imagettes Légende

Chillol

Maurin rive gauche

Vallon de Mary
Aig. Grande

LOCALITÉS VOISINES

Pointes de Mary, Roure

Aig. de Chambeyron

Vallonasso di Stroppia

Valle del Maurin

 accueil HAUTE UBAYE

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 3/04/16