(page d'accueil de cette section du site)
Massifs du Queyras, de la Haute Ubaye,
de la Haute Maira et de la Haute Stura

Aperçus géologiques généraux

 
Liste alphabétique des pages

de la section

 Visite par localités
De Serre Ponçon au Viso
(aperçu élémentaire sur cette transversale alpine)


documents consacrés à des aspects plus spéciaux de ces différents massifs


Le Brec de Chambeyron, 3390 m. (téléphoto hivernale, depuis le col de Vars).
Le sommet le plus remarquable, quasi emblématique, des crêtes de la Haute Ubaye et le plus élevé après l'Aiguille de Chambeyron (3411 m) . Sa crête est suivie par la frontière franco-italienne. Il domine, sur le versant français (seul visible ici), un plateau semé de lacs.
accès direct à la page qui lui est consacrée.


Dans cette section du site "geol-alp" on a regroupé les massifs qui se situent géographiquement au sud-est du Briançonnais proprement dit. Ils appartiennent aux bassins hydrographiques du Guil, de la Haute Ubaye, de son affluent l'Ubayette et des vallées supérieures de la Maira et de la Stura qui en sont les pendants au delà de la crête frontière, en territoire italien. La limite nord-occidentale de cet ensemble correspond à une ligne NW-SE, joignant le sud du massif du Pelvoux au Mont Viso, ligne qui passe peu au nord du coude que décrit la Durance à la latitude de Guillestre en limite nord-occidentale du bassin versant du Guil.

Toutes ces montagnes se rattachent intégralement au domaine des "zones internes" alpines*, essentiellement à la zone briançonnaise dont ils constituent les témoins les plus sud-orientaux de l'arc alpin. Les nappes de charriage de ce domaine débordent ici plus vers le sud-ouest, dans le secteur voisin, dit de l'Embrunais - Ubaye, où l'autochtone est au contraire mis à nu par l'érosion sous ces nappes. La marge nord-orientale de cette section mord largement sur le pays des schistes lustrés et constitue à ce titre, du point de vue géologique, le prolongement du Briançonnais le plus oriental (où ce domaine n'est représenté que sous la forme d'une frange étroite).


Aperçus sur la géologie des massifs de la Haute Ubaye et de leurs prolongements sud-orientaux, en Italie :

1/ Exposés généraux

- Structure d'ensemble de la transversale alpine de l'Embrunais et de l'Ubaye.
- Chronologie des
évènements tectoniques.
- Introduction à l'étude des montagnes entre Guil et Haute Ubaye.

- Constitution des montagnes au sud-est de la haute Ubaye.
- Stratigraphie des zones internes sur la
transversale durancienne.
- les formations quaternaires périglaciaires de la Haute Ubaye (article datant de 1957...)

2/ Exposés plus régionaux

- Structure du territoire couvert par la feuille Aiguille de Chambeyron
de la carte géologique au 1/50.000° (à partir d'extraits de la notice de cette carte).
- Structure du territoire couvert par la
feuille Larche
de la carte géologique au 1/50.000° (à partir d'extraits de la notice de cette carte).

- Le Queyras proprement dit
- Le massif d'Escreins (= "Queyras occidental")
- Le massif de Chambeyron
- Les chaînons de l'Ubayette
.
- Les chaînons de la haute Maira
- Les chaînons de la haute Stura

voir aussi les exposés, en grande partie inédits, consacrés au "linéament briançonnais occidental" et au "linéament briançonnais oriental"

On trouvera des exposés généraux et de nombreux renseignements et documents locaux sur la géologie de cette section du site dans les ouvrages suivants :

La zone briançonnaise en Haute Ubaye (Basses-Alpes) et son prolongement au SE. par Maurice GIDON (1962). - Mémoires pour servir à l'explication de la Carte Géologique détaillée de la France, 271 p., 95 fig., 11 planches hors texte, Paris imprimerie nationale. (cet ouvrage - thèse de doctorat de l'auteur du site "geol-alp" - est très dépassé au plan des interprétations mais il reste en grande partie valable pour ses descriptions : de nombreuses figures du site ont été tirées de ses pages)

Queyras : un océan il y a 150 millions d'années "initiation à la géologie sur les sentiers du Queyras", par Marcel LEMOINE et Pierre TRICART / Éditions du BRGM, Orléans, et Parc national du Queyras -1988.

On consultera également les feuilles Aiguilles, Guillestre, Embrun (2° édition), Aiguille de Chambeyron, Barcelonnette et Larche de la série des cartes géologiques au 1/50.000° éditées par le B.R.G.M.


FIN DE LA PAGE D'ACCUEIL "
HAUTE UBAYE"
retour au début de la page
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 6/11/16