Les montagnes frontalières situées au sud-est de la Haute Ubaye

massif de Chambeyron, Ubayette (rive droite), Haute Maira et Haute Stura
(présentation globale)

Le secteur ici examiné dans son ensemble couvre le massif de Chambeyron et les massifs frontaliers adjacents qui se développent en rive gauche de l'Ubaye, en territoire français et italien.
Il correspond pour l'essentiel à la partie la plus méridionale de la zone briançonnaise (il représente d'ailleurs la seule partie des crêtes frontalières franco-italiennes qui appartienne à cette zone). Il est drainé par 3 vallées qui en constituent les accès naturels : celles de l'Ubaye au nord-ouest, de l'Ubayette au sud-ouest et de la Maira au sud-est, chacun de ces secteurs se distinguant d'ailleurs par des particularités géologiques.


Carte structurale schématique du massif de Chambeyron, des montagnes de l'Ubayette et de la Haute Maira.

Les couleurs sont les mêmes que pour la carte du massif d'Escreins.
Les unités tectoniques, distinguées par ces couleurs sont, du sud-ouest au nord-est :
Au = couverture sédimentaire autochtone ; Cr = socle cristallin autochtone ; SB = Unités subbriançonnaises

Nappes de Flyschs de l'Embrunais : Pa = nappe du Parpaillon (flysch à Helminthoïdes) ; Se = unité de Serenne (flyschs argileux) et ol = son complexe olistolitique basal : Ey = Unité de l'Eyssilloun (flysch à dominante gréseuse).

Nappes briançonnaises, à semelle siliceuse du Houiller - Trias inférieur prédominante [s] ou formées seulement de carbonates du Trias moyen au Paléocène) [c] :
RP = nappe de Rocca Peroni [c] ; Ro = nappe du Rouchouse [c] + (grisé) [s] ; St = nappe de Sautron [c] + (grisé) [s] ; Ch = nappe du Châtelet [c] ; FS = nappe de la Font-Sancte [c] (à laquelle se rattache hypothétiquement la klippe du Brec) ; AC = nappe des Aig. de Chambeyron [c] ; Ma = unité de Marinet [s] ; aM = unité des andésites de Marinet [s] ; CC = bande de Ceillac-Chiappera [c]; Pr = unité de Preit [s] ; Rr = unité du Roure - Chapelue [s] ; Co = unité de Combe Brémond [s] ; Ac = unités de l'anticlinal d'Acceglio [s].

Domaine piémontais : SL = unités de schistes lustrés.

Grandes cassures longitudinales : f.B = faille de Bersezio ; f.R = faille du Ruburent.
Le tracé de la faille de Ceillac (dépourvu de sigle) passe par Maurin et à l'est du mont Boulliagna. Le tracé de la faille des Houerts, également dépourvu de sigle, passe sur le h du mot Chiappera.



une vue géologique en trois dimensions de ce secteur des Alpes (vu du NE : de Bersezio, au SE à gauche, à Vars et Escreins, au NW à droite).
(extrait de la publication n° 024, datant de 1958 ; présentation très retouchée ...)

Les montagnes situées au sud-est de la Haute Ubaye sont constituées, comme toute le reste de la zone briançonnaise, par un empilement complexe de nappes de charriage*. Ces nappes ont été enroulées ensemble, après leur mise en place, autour de grands anticlinaux qui sont, du nord-ouest au sud-est :
- l'anticlinal du Rouchouse, qui se développe surtout dans les montagnes de Larche, et se poursuit au delà des confins franco-italiens, en rive gauche du val Maira.
- l' anticlinal de Marinet, étroitement juxtaposé au précédent et modérément déversé vers l'est, dont le coeur correspond aux lacs de ce nom. Le massif de Chambeyron en constitue le flanc sud-ouest et la haute vallée de la Maira . s'inscrit dans son flanc oriental. Dans cette vallée ce pli se révèle de plus en plus haché de failles en direction du SE.
- l' anticlinal d'Acceglio dont le coeur est situé peu à l'est de la localité éponyme et dont la voûte culmine aux sources de l'Ubaye, au col Longet. Plus on s'élève vers les crêtes plus ce pli se montre fortement déversé vers l'est (il est franchement couché dans le massif du Pelvo d'Elva).

Ces plis tardifs sont eux-mêmes recoupés par des grandes failles longitudinales qui sont (du SW au NE) la faille de Bersezio, la faille du Ruburent, la faille des Houerts, la faille de la Barge et la faille de Ceillac.


image plus grande (nouvelle fenêtre)
Quatre coupes d'ensemble des zones internes dans les chaînons du secteur frontalier des Alpes du sud
aux confins des sources du bassin de l'Ubaye (Haute Ubaye, Ubayette, Haute Stura et Val Maira).
Légende des figurés, correspondant à la nature des roches : dans l'angle inférieur droit.
Légende des sigles, désignant les unités et accidents tectoniques (carte et coupes) : ci-après.

Compléments :
contexte général de ces coupes
Coupe interprétative générale, montrant les étapes successives de déformation.

1/ Unités tectoniques (dans l'ordre alphabétique) :


AC
= Nappe des Aiguilles de Chambeyron : unité principale et digitation de Chauvet (Nappes briançonnaises externes).
Acc = Unité inférieure d'Acceglio (Nappes briançonnaises internes).
AM = Unité des andésites de Marinet = ex. "Ecaille des Aiguilles de Mary" (M.Gidon, 1962) : Nappes briançonnaises externes).
Ch = Nappe du Chatelet : Unité principale, Unité de St Ours, Digitation du Brec de Chambeyron, Digitation de la Font Sancte (nappes briançonnaises médianes).
CC = Bande de Ceillac-Chiappera : unité de Maljasset, écailles du vallon de Mary, unité du Boulliagna, unité de Chialvetta (nappes briançonnaises médianes).
Cl = "Unité de la Chapelue" (Trias carbonaté de l'Unité du Roure: nappes briançonnaises internes).
Co = Unité de Combe Brémond (Nappes briançonnaises internes).
Ey = Unité de Flysch à Helminthoïdes de l'Eyssilloun (Nappes de l'Embrunais-Ubaye).
Ma = Unité principale de Marinet (Nappes briançonnaises externes).
Pa = Nappe de Flysch à Helminthoïdes du Parpaillon (Nappes de l'Embrunais-Ubaye).
PE = Unités du Pelvo d'Elva et de la Punta La Piovosa (Nappes briançonnaises internes).
PH = Unité de Vars (Nappe de Peyre Haute: nappes briançonnaises médianes).
Pr = Digitation de Preit (Unité de Marinet: Nappes briançonnaises externes).
Ra = "Unité de Rasis" (terrains post-triasiques de l'Unité du Roure) (Nappes briançonnaises internes).
RC = Unités de Rocca Corna, Marchisa et Pence (Nappes briançonnaises internes).
Ro = Nappe du Rouchouze (Nappes briançonnaises externes).
Rr = Unité du Roure : semelle siliceuse (Nappes briançonnaises internes).
SB = Complexe des schistes à blocs de Serenne (ensemble tectonosédimentaire séparant l'unité briançonnaise du Chatelet des Nappes de l'Embrunais-Ubaye).
Se = Unité de Serenne (Nappes de l'Embrunais-Ubaye).
St
= Nappe de Sautron et Écailles du ravin du Pinet (Nappes briançonnaises externes).
SL = Unités de schistes lustrés, non différenciées (zone piémontaise).
SLc = Unités piémontaises externes, de marge continentale.
SLo = Unités piémontaises internes, "ligures", à semelle ophiolitique.
SR = digitation du Sommet Rouge (Nappe des Aiguilles de Chambeyron : Nappes briançonnaises externes).

2/ Grandes cassures :


f.B
= faille de Bersezio
f.C = faille de Ceillac
f.H = faille des Houerts
f.R = faille du Ruburent
øE = Surface de charriage des nappes de l'Embrunais-Ubaye
øP = Surface de charriage de la zone piémontaise



Développements complémentaires sur les groupes montagneux qu'il est commode de distinguer dans ce secteur (du nord au sud et d'ouest en est) :

- Le massif de Chambeyron
- Les chaînons de l'Ubayette

- Les chaînons de la haute Maira
- Les chaînons de la haute Stura
secteur plus au nord-ouest ? : Massif d'Escreins secteur plus au nord ? : Massif du Queyras
Documents synthétiques complémentaires :
- aperçu structural général sur la zone briançonnaise méridionale
- Caractères structuraux du territoire couvert par la feuille Aiguille de Chambeyron
de la carte géologique au 1/50.000° (à partir d'extraits de la notice de cette carte).
- Caractères structuraux du territoire couvert par la feuille Larche
de la carte géologique au 1/50.000° (à partir d'extraits de la notice de cette carte).
FIN DE LA PAGE :
retour au début de la page

Retour à la page d'accueil de la section Haute-Ubaye
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 5/11/16