Liste alphabétique générale des abréviations
utilisées dans les figures de l'ensemble du site "geol-alp"

(voir en fin de page les symboles structuraux utilisés sur les figures)
On trouvera, ci-après, la liste des abréviations utilisées dans les diverses figures pour désigner les ensembles rocheux . La diagnose correspondante est très succincte : pour plus de détails se reporter au listes, par ordre stratigraphique et par domaines paléogéographiques, qui sont données dans les différentes sections à leur rubrique "stratigraphie".

Alb : grès verts et marnes noires de l'Albien (massifs subalpins)
Aal. = Aa = Aalénien
Aal. inf. = Aai = Aalénien inférieur, calcaires argileux gris en gros bancs
Aal. sup. = Aas = Aalénien supérieur, marneux
aA ou A-A = Apto-Albien (massifs subalpins)
Alb = grès et calcaires glauconieux de l'Albien (massifs subalpins)
all.fl = alluvions fluviatiles
all.gl = alluvions glaciaires
amp, amphib, ap = amphibolites
and, as = andésites (roches volcaniques) ; Pa = andésites permiennes
Arg = marno-calcaires "argoviens" de l'Oxfordien moyen (massifs subalpins).


Ba = Barr. : calcaires à débris, plus ou moins massifs du Barrémo-Bédoulien
Ba i. = Barrémien inférieur des massifs subalpins septentrionaux
Ba-bc = calcaires bioclastiques du Barrémien, du sud du Vercors
Bai-mc = calcaires argileux alternés de marnes du Barrémien tout-à-fait inférieur dans le sud du Vercors
Be = alternances de marnes et marno-calcaires du Berriasien
Be i. = marno-calcaires "à ciment naturel", du Berriasien basal
Be mc = marno-calcaires gris du Berriasien moyen et inférieur
Bé-bc = calcaires bioclastiques ("à débris") du Bédoulien (Aptien inférieur), dans le sud du Vercors
Bj = Baj. inf. : Calcaires argileux noirs, régulièrement lités du Bajocien inférieur et moyen
Bj = Bajocien moyen et inférieur : calcaires roux assez massifs, bioclastiques, à entroques ou oolitiques, avec passées coralligènes.
brN = brèches dolomitiques du Trias supérieur (Norien)
bz, Bs, bas. = basaltes.
Bt = Bathonien et Bajocien supérieur : calcaires argileux avec niveaux bioclastiques.


c.déj. = cônes de déjections fluviatiles
C = marnes et marno-calcaires du Callovien (Chablais)
Ca = calcschistes (dits "à Cancellophycus") attribués au Bathonien - Callovien (Chablais)
Car. = Carixien
cb = couches de base du flysch à Helminthoïdes (englobant sv et scv)
cC = calcaires marbreux ou brèchiques (Carnien ?), à la base des dolomies noriennes.
cén = marno-calcaires cénomaniens
cF : calcaires spatiques bicolores "du Fontanil" du Valanginien-Berriasien [n2F (où sont parfois distingués n2Co = faciès "pseudo-urgonien", n2R = niveaux roux supérieurs et n2S = niveaux à silex sommitaux)]
cF = V = Val. : calcaires clairs ou roux du Berriasien-Valanginien, non différenciés
cFm = calcaires spatiques bicolores du Valanginien-Berriasien (Chartreuse)
cFs = calcaires spatiques brunatres du Valanginien supérieur des domaines subalpin et jurassien
cg.met = conglomérats métamorphiques (associés aux schistes graphiteux)
cgl = conglomérats (à divers niveaux des successions)
cgV = conglomérats néogènes de la formation de Valensole
chl-sch = chlorito-schistes (= s.chl : "schistes chloriteux")
ci = Néocomien (Berriasien - Barrémien) : petits bancs calcaires alternés de lits marneux (Chablais, Haut Verdon)
ci = "calcaires a zones siliceuses" (Jurassique terminal - Crétacé inférieur), surtout dans la zone subbriançonnaise.
cm = schistes noirs du Crétacé moyen (Albien-Cénomanien) des unités subbriançonnaises de type Piolit.
cN = calcaires marbreux ou brèchiques à la base des dolomies noriennes (zone briançonnaise).
cN = calcaires nummulitiques (Priabonien autochtone).
co = c.à O. : calcaires jaunes lités, à lits marneux, des "couches à orbitolines"
Cox = calcschistes argileux noir attribués au Callovo-Oxfordien (zone subbriançonnaise).
cpR = calcaires du Petit Renaud (Jurassique moyen du massif du Rochail, ouest du massif du Pelvoux)
cP = calcaires du Paletas (Jurassique supérieur du massif du Rochail, ouest du massif du Pelvoux)
cs = calcschistes planctoniques, d'âge Crétacé supérieur à Éocène (= "marbres en plaquettes", lorsqu'ils ont subi un début de recristallisation métamorphique)
csF = csf = flysch néocrétacé du Bachelard (nappe du Pelat) (subbriançonnais du sud de la Basse Ubaye)
csb = csbr = csBr = brèches du Crétacé supérieur.


D = Dogger (Jurassique moyen) : le plus souvent calcaires noirs, assez massifs, et/ou calcschistes noirs
Dc = Dogger calcaire, souvent bioclastique (Briançonnais et subbriançonnais) ; Ds = Dogger calcschisteux
dN = Norien : dolomies (Trias supérieur du domaine piémontais externe)
Dom = Domérien ; Do-To = Domérien - Toarcien.


E = Éoc = Sables et argiles bigarrées de l'Eocène.
E-Ol = EO = Sables et argiles bigarrées de l'Eocène et de l'Oligocène.


fgc = flysch gréso-calcaire éocène du Pelat (subbriançonnais du Haut Verdon)
fcg = flysch gréso-conglomératique éocène des Trois Évéchés (subbriançonnais du Haut Verdon)
fg = flysch gréseux éocène des Trois Évéchés et du Pelat (subbriançonnais du Haut Verdon)
fG = Flysch des Gets (à olistolites de croûte océanique) = unité supérieure des nappes du Chablais
fH = Flysch à Helminthoïdes. Puissante formation, atteignant environ 1000 m, de turbidites gréso-calcaires d'épaisseur décimétrique à plurimétrique (Sénonien) : nappes d'Autapie et du Parpaillon en Embrunais-Ubaye et nappe des Dranses en Chablais.
fHc = faciès à Helminthoïdes à calcaires prédominants ; fHg = faciès gréseux prédominants ;
fHd = "Flysch à Helminthoïdes dissocié" (surtout dans la nappe de l'Autapie)
fL = "Flyschs à lentilles" du massif du Chablais (Nappes médianes et/ou de la Brèche)
flN = flysch nummulitique ultra-dauphinois (flysch des Aiguilles d'Arves)
fn = "flysch noir" argilo-gréseux éocène (subbriançonnais et briançonnais)
fnO = olistostrome à matrice de flysch noir (subbriançonnais et briançonnais)
f.ol. = form. olist. = formation olistolitique de la fin de la sédimentation nummulitique autochtone
foT = formation olistolitique néogène de Tanaron (vallée du Bès au N de Digne)
fS = Flysch schisto-gréseux de la nappe de la Simme proprement dite (unité moyenne des nappes supérieures du Chablais).


gab = Gabbros
gC = Grès du Champsaur, flysch autochtone (Nummulitique terminal)
gl.r = glaciers rocheux (fausses moraines) et moraines de névé
gnL = gneiss peu ou pas migmatisés "de la Lavey" (massif de l'Oisans)
gn = gneiss (sans distinctions)
gn.a = gn amphib = gnA = gneiss amphiboliques
gn.biot. = gneiss micacés (à biotite et/ou muscovite)
gn.la = gneiss "leptyno-amphiboliques"
gn.lept. = gneiss leptynitiques
gn.migm. = gneiss migmatitiques ("migmatisés")
gna = gneiss albitiques "du Charbonnel" (Haute Maurienne)
gnM = gneiss gris fins "gneiss minuti" (Haute Maurienne)
gnO = gneiss oeillés
gnp = gneiss prasinitiques
gr = granites
gS ou gnS = "gneiss du Sappey" de Vanoise occidentale.


H = Haut. = calcaires noirs et marnes à miches de l'Hauterivien (Chartreuse, Vercors)
H = calcaires noirs siliceux de l'Hauterivien (Bornes, Platé)
H-V = calcaires sombres, siliceux, de l'Hauterivien-Valanginien supérieur (Bauges orientales et Bornes).
hr = h = Houiller : grès, schistes et conglomérats quartzeux gris sombres
hs = Houiller à schistes prédominants
hg = Houiller à grès prédominants
hsg = Houiller schisto-gréseux, à lits de charbon, du Briançonnais (formation du Chardonnet : Namurien "b" - Westphalien "a")
hcgi = Houiller à conglomérats prédominants à la partie basse de la succession du Briançonnais (formation de Cristol, Namurien)
hcg = Houiller à conglomérats prédominants (en général termes supérieurs de la succession : Westphalien - Stéphanien)
hrP = "assise de Courchevel" du passage Permien - Houiller
Hett. = He = HettangienJ = Marbres et brèches calcaires reposant sur le socle érodé, dans les massifs de Bellecôte et du Pourri.
J ou js-m = Jurassique supérieur et moyen non distingués
Jbr = brèches jurassiques (le plus souvent d'âge jurassique supérieur)
jq = Quartzites rubanés (Jurassique supérieur des nappes ligures)
js = Marbres clairs (Jurassique supérieur des nappes ligures)
js+tq = Successions de caractère briançonnais réduit ("type Acceglio" : ultra-briançonnais)
jsB = Jurassique supérieur riche en brèches ("brèche supérieure")
jsS = Jurassique supérieur argileux ("schistes ardoisiers").


Ki = alternances de lits de marnes et calcaires du Kimméridgien inférieur (massifs subalpins)
Ki = calcaires sub-lithographiques lités du Kimméridgien inférieur (Jura)
Ks = calcaires massifs, blancs, récifaux, du Kimméridgien supérieur (Jura).


L = Lias, non différencié
Lc = Lias "calcaire" (Lias inférieur, à prédominance calcaire) = Carixien - Hettangien dauphinois
lept. = Leptynites ;
Loth = Lotharingien
Lp = Lias à faciès "prépiémontais" : alternances de Calcschistes et de Calcaires sombres lités.
Ls = Lias "schisteux" (Lias supérieur, à prédominance argileuse) = Domérien - Toarcien dauphinois ; Domérien-Aalénien des Préalpes médianes
Lu = L = calcaire coquillier spatique, ou "Lumachelle", de l'Aptien supérieur des massifs subalpins (Chartreuse etc..).


M = Molasse gréseuse et conglomératique miocène (domaine péri-alpin)
M = Malm = Jurassique supérieur briançonnais (avec "marbre de Guillestre")
m.bl = "marnes bleues" apto-albiennes
mB = calcaires massifs, subrécifaux ("marbres bâtards") du Berriasien moyen et inférieur
Mcg = conglomérats à ciment molassique miocènes (domaine péri-alpin)
M-ci = Jurassique supérieur et Crétacé inférieur non distingués (certaines unités briançonnaises et subbriançonnaises).
MD = M+D = barre calcaire jurassique des unités briançonnaises classiques : Malm (Tithonique) + Dogger (Bajocien-Bathonien).
Mcs = marbres du Malm et calcschistes chloriteux du Crétacé supérieur, intriqués tectoniquement, en Vanoise et en Haute Ubaye (chaînon de Mary)
mcs = micaschistes
Mg = calcaires gréseux de base du Miocène (en général rapportés au Burdigalien) (domaine péri-alpin)
Mioc. = Molasse miocène (sans distinction des variations de faciès) (domaine péri-alpin)
Mm = Molasse miocène marneuse (passées, le plus souvent à la base des molasses sableuses) (domaine péri-alpin)
mN = mBe : marnes gris sombre, "de Narbonne" du Berriasien supérieur (Chartreuse orientale)
[mN = Nm : marnes à globigérines et marno-calcaires nummulitiques (Priabonien)]
Mol = Molasse miocène (sans distinction des variations de faciès)
Mr = Malm récifal de la zone subbriançonnaise
MR = Molasse Rouge (grès, marnes et conglomérats de l'Oligocène)
Ms = calcaires massifs du Malm supérieur (Chablais)
msr = olistostrome éocène : blocs et brèches de micaschistes "reconstitués"de la "4° écaille" ( Briançonnais)
Ms = molasses sableuses (anciennement rapportées à l'"helvétien") (domaine péri-alpin)
msc = micaschistes inférieurs
msg = micaschistes inférieurs, "de l'Arpont" (à Ambin = "groupe de la Claréa" de J.Ganne).
msi = "micaschistes inférieurs" de Vanoise nord : alternances de roches vertes et de strates quartzeuses
msm = "micaschistes moyens" de Vanoise nord
mss = "micaschistes supérieurs" de Vanoise nord
mV = marnes grises à patine jaunâtre, du Valanginien


N = Numm. = calcaires, marnes, de l'Eocène supérieur (Priabonien)
Nc = calcaires nummulitiques (Priabonien autochtone)
Ncg = conglomérats basaux du Nummulitique (Priabonien)
Nfl = Flysch nummulitique des Aiguilles d'Arves ; Ns = niveaux les plus schisteux ; Ncg = Conglomérats basaux
Ng = grès du nummulitique : Grès de Taveyannaz (Bornes et du massif de Sixt), Grès du Champsaur et d'Annot.
Nm (ou mN) = marnes à globigérines et marno-calcaires nummulitiques (Priabonien)
Nm-c = calcaires et marnes du Priabonien, non séparés
Nn : grès à grandes Nummulites (Lutétien subbriançonnais)
Nol = "formation olistolitique terminale" : schistes argileux à olistolites coiffant la succession des grès nummulitiques d'Annot du Champsaur et des Aiguilles d'Arves.
Numm. = calcaires, marnes et grès de l'Eocène supérieur (Priabonien).


Obr = conglomérats à ciment rouge et brèches attribués à l'Aquitanien
Ol = grès lités rouges et argiles de l'Oligocène (Molasse Rouge :MR)
oph. = ophicalcite.


P = Permien (en prédominance grès et schistes pourpres à violacés)
Pa = andésites permiennes
Pcg = conglomérats grossiers versicolores ("anagénites")
Pg = Grès quartzitiques massifs et séricito-schistes permo-triasiques (Vanoise orientale seule) ;
Po = calcaires clairs, lités, du Portlandien (équivalent approximatif de la barre du Tithonique du domaine subalpin).
Pqs = Grès quartzitiques et séricito-schistes permiens
Prh = rhyolites permiennes et schistes rhyolitiques (rouges ou blancs)
prs = prasinites
Ps = Schistes siliceux versicolores (verts ou rouges) = "schistes des Mottets" (Permien briançonnais)
Pu = calcaires lités à niveaux marneux, du Purbeckien (Jura)
Pv = Roches volcaniques permiennes.


Rh = alternances de pélites et de bancs calcaires du Rhétien.
rv = Roches volcaniques permiennes : andésites vertes (and) , rhyolites rouges (Pr).
RV = "Roches vertes" diverses, lorsqu'elles ne sont pas différenciées
rvp = intercalations de roches vertes, plus ou moins volcaniques, d'âge paléozoïque.


s.chl = schistes chloriteux (= chl.sc : "chlorito-schistes").
SC = calcaires blancs à silex du Sénonien supérieur (Chartreuse surtout)
sch.graph. = sc.gr. = schistes graphiteux (socle cristallin de Belledonne)
scV = scv = Schistes noirs "du Col de Vars" : Albo-Cénomanien des nappes de l'Embrunais.
Sé = calcaires argileux blancs du Sénonien inférieur (massifs subalpins septentrionaux)
Sé = Tu : calcaires argileux blancs, du Turonien du sud du Vercors et du Diois
Sén. = Sénonien (calcaires clairs)
Séq = "Séquanien" (Kimméridgien inférieur et Oxfordien supérieur) subalpin
Sin. = Sinémurien
sl = "Schistes lustrés" piémontais et ligures : calcschistes gris
SL = "Schistes lustrés" non différenciés
SLcs = "Schistes lustrés" supérieurs : calcschistes gris du Crétacé supérieur.
SLc = "Schistes lustrés" : alternances schisto-calcaires, attribuées au Crétacé inférieur ("formation de la Replatte")
slf = "Schistes lustrés" en séquences de type flysch (Pointe du Grand Vallon, en Maurienne)
SLj = "Schistes lustrés" inférieurs, d'âge Jurassique moyen - Crétacé, du Piémontais externe.
slm = Calcschistes marbreux clairs, peu argileux schistes lustrés de rive gauche de la Haute Maurienne
SLs = sls = Schistes peu ou pas carbonatés ("black shales") des schistes lustrés du Queyras.
sp = spilites triasiques
srp = serpentinites
Sq = "Séquanien" (Kimméridgien inférieur et Oxfordien supérieur) subalpin
sS = Schistes gris "de Serenne" (Sénonien ?) des nappes de l'Embrunais.
sv = Schistes versicolores des flyschs de l'Embrunais, au toit de la formation du col de Vars (scV).


tC = tc = partie inférieure du Trias moyen briançonnais (= tcL + tcA)
tcA = calcaires dolomitiques anisiens (Briançonnais)
tcd = Trias moyen calcaréo-dolomitique briançonnais (non différencié)
tci = couches de base (calcschistes à patine ocre) du Trias moyen briançonnais
tcL = calcaires dolomitiques ladiniens briançonnais
tcN = calcaires marbreux ou brèchiques à la base des dolomies noriennes (zone briançonnaise)
tD = td = dolomies et calcaires du Trias moyen briançonnais
tdni, tdb, tdns = trois niveaux des dolomies ladiniennes briançonnaises : sombres inférieures (tdni), claires moyennes (tdb) et sombres supérieures (tdns)
tdN = Puissante succession de dolomies litées souvent à patine blonde, d'âge Norien.
tG = gypses triasiques
tg = gypses triasiques, le plus souvent d'âge carnien et associés à des cargneules (tk)
Ti = calcaires clairs, lités en gros bancs, du Tithonien subalpin
Ti+ = barre calcaire tithonique, au sens large (incluant "Séquanien" et Berriasien)
tk = tK = cargneules triasiques (brèches vacuolaires rousses), parfois avec calcschistes orangés et argilites noires
Tn = T.N. = tn = " Terres Noires" (marnes noires à patine brune : Oxfordien à Bajocien supérieur)
tn+ = Terres Noires au sens large (incluant "Argovien")
To = Toarcien ; To-Do = Toarcien - Domérien.
To. inf. = Toi : Toarcien inférieur, marno-calcaire
To. sup. = Tos : Toarcien supérieur, marneux
tq = tQ = quartzites et grès triasiques
tqV = tQ-V = tq+ = Quartzites werféniens et "Verrucano", non différenciés graphiquement.
Tr = Trias non subdivisé
t-r = terrains siliceux du Trias inférieur et du Permien supérieur, non différenciés graphiquement
ts = Carnien : argilites et dolomies en petits bancs, avec niveaux de brèches.
tsbr = brèches (souvent puissantes) du Carnien briançonnais.
tSp = spilites triasiques


U, Urg. = calcaires massifs de l'Urgonien, non différenciés.
Ui = calcaires massifs blancs de la masse inférieure de l'Urgonien.
Us = calcaires massifs blancs de la masse supérieure de l'Urgonien.


V = "Verrucano" : conglomérat quartzeux à galets volcaniques rouges (limite Permien-Werfénien) ;
Val = marnes du Valanginien
V-Be = marnes et marno-calcaires du Valanginien inférieur - Berriasien.



Les principaux symboles utilisés sur les photos sont figurés ci-après :

N.B. : Sur les photos les traits fins verticaux désignent l'emplacement d'un lieu visible ; les traits fins verticaux qui se terminent par une pointe de flèche indiquent la situation approximative d'un lieu masqué.

 


FIN de la liste des abréviations / retour au
début de la liste.
aller à la page d'accueil générale
Dernières retouches apportées à cette page le 6/11/16