Roche Charnière, Chanteloube

pentes de rive droite de la vallée de la Durance entre Réotier et Champcella

Au nord de Réotier les pentes de rive droite la vallée de la Durance sont formées par des unités de la frange occidentale de la zone briançonnaise qui sont venues recouvrir en chevauchement la couverture de la retombée orientale du dôme de socle du massif du Pelvoux.

consulter la page d'aperçu général sur le Briançonnais méridional à l'ouest de la Durance

Le petit sommet de La Roche Charnière est formé par les terrains de la nappe à laquelle on a donné son nom : c'est la plus basse de l'empilement que l'on trouve sur cette transversale et elle se caractérise par sa succession stratigraphique "réduite" (le Crétacé supérieur y repose le plus souvent directement sur le Trias calcaire).

image sensible au survol et au clic

Les crêtes de rive droite de la Durance, sur la transversale de Champcella, vues du sud-est depuis le sommet de Cugulet (massif d'Escreins).
ØBr = accident du front du Briançonnais ; n.Cp = nappe de Champcella ; u.P = unité du Ponteil-Aubréau (considérée comme une écaille de la nappe de Champcella, imbriquée sous le corps principal de cette nappe) ; n.rC = nappe de Roche Charnière : au nord du torrent de Tramouillon on y distingue 3 unités superposées : u.Tr = unité de Tramouillon ; u.ClS = unité de Clot la Selle ; u.SP = unité de Serre Piarâtre.
failles extensives (en jaune pâle) : f.sP = faille de Serre Piarâtre ; f.P = faille du Pouit ; f.D = faille de la Durance.
(commentaires complémentaires à la page "Tête de Gaulent")


image sensible au survol et au clic

Les pentes de rive droite de la Durance à l'est de Réotier, vues du SE depuis le village de Risoul.
ØBR = "front briançonnais" ; ØCp = chevauchement de la nappe de Champcella (n.Cp) ; n.rC = nappe de Roche Charnière ; f.Cr = faille du Cros ; f.D = faille de la Durance (branche principale, masquée sous les alluvions).
fH = flysch à Helminthoïdes ; scv = Schistes noirs, "du Col de Vars" (formation basale du flysch à Helminthoïdes).


Dans le détail l'essentiel de la crête à l'extrémité ouest de laquelle ce sommet culmine est formée par la semelle siliceuse (quartzites et Verrucano) de cette nappe, les terrains calcaires plus récents n'affleurant qu'aux deux extrémités.


Les pentes de rive gauche du torrent de Bouffard, vues du SE, depuis les Preits (extrait de J.DEBELMAS 1955a, fig.21).
(m.pl. = marbres en plaquettes néocrétacés-éocènes)


Les rochers sommitaux sont partagés transversalement à la crête par une faille presque N-S sans doute extensive : le compartiment oriental, sans doute abaissé, montre une succession stratigraphique à l'endroit qui ébauche un enroulement anticlinal déversé vers l'ouest ; dans le compartiment occidental au contraire la succession est renversée et l'on peut penser qu'il s'agit du flanc ouest du pli qui y est remonté par la cassure.


Le versant méridional de la Roche Charnière, vu du sud depuis la route forestière de Bouffard (extrait de J.DEBELMAS 1955a, fig.22a)
(m.pl. = marbres en plaquettes néocrétacés-éocènes)



Le versant méridional de la Roche Charnière, vu du sud-ouest depuis la route forestière de Bouffard (extrait de J.DEBELMAS 1955a, fig.22b)
(m.pl. = marbres en plaquettes néocrétacés-éocènes)



Les pentes de rive droite de la Durance à la latitude de Chanteloube, vues du sud-est depuis la route N.202 menant de Guillestre à Vars (au dessus du hameau de Peyre Haute)


figure plus grande (nouvelle fenêtre)

Coupes des pentes de rive droite de la Durance à la latitude de Chanteloube (extrait de J.DEBELMAS 1955a, pl.IV)
La coupe 1, orientée W-E, suit la rive gauche du torrent du Bouffard et les coupes 2 et 3, orientées plus SW-NE, suivent respectivement la rive droite et gauche du torrent de Tramouillon.
ØBr = accident du front du Briançonnais ; ØCp = surface de chevauchement de la nappe de Champcella ; f.rC = faille de Roche Charnière ; f.sP = faille de Serre Piarâtre (a = branche W, b = branche E) ; f.P = faille du Pouit ; f.D = faille de la Durance.
coupes suivantes, vers le nord, en page "Tête de Gaulent")


voir la carte structurale du Briançonnais méridional.
catalogue des cartes locales de la section Briançonnais

Carte géologique simplifiée des abords du confluent Guil - Durance
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074


 Voir
les colonnes stratigraphiques des diverses unités tectoniques du secteur.
Voir
l'
aperçu général sur la tectonique du Briançonnais et plus précisément celui sur les chaînons à l'ouest de la Durance.
Voir aussi l'aperçu général sur la bordure orientale du Massif du Pelvoux
cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Guillestre
ouvrage à consulter : DEBELMAS J. (1955a). - Les zones subbriançonnaises et briançonnaises occidentales entre Vallouise et Guillestre (Hautes-Alpes) . Mém. Serv. Carte Géol. France, 171 p., 37 fig., 7 pl., 1 carte géol. et 1 schéma struct.

Tête de Gaulent

Champcella

La Roche de Rame
(Vautisse - Couleau)

LOCALITÉS VOISINES

Saint- Crépin

(Vautisse)

Réotier

(Guillestre)

 accueil section Briançonnais

début de la page

sommaire de GEOL_ALP
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 8/11/16