La Tournette : versants ouest et nord-ouest

abrupts dominant le lac d'Annecy
aperçu d'ensemble sur le chaînon de la Tournette

Sur son versant occidental la montagne de la Tournette revêt l'aspect d'un puissant château-fort dont le petit donjon sommital (appelé le "fauteuil" de La Tournette) est protégé par trois niveaux de murs d'enceinte superposés. Il en résulte qu'il faut franchir une dénivellation relativement importante pour en atteindre le sommet (2351 m.) à partir du terminus routier du col de l'Aulp.

image sensible au survol et au clic

Le versant ouest des crêtes de La Tournette, vu l'hiver depuis le Semnoz


Cette caractéristique remarquable est due à ce que la corniche urgonienne s'y répète trois fois, par le jeu d'un enchaînement de deux plis déversés vers l'ouest : le synclinal d'Arclosan, à l'ouest, surmonté par l'anticlinal du Varo, à l'est (voir les coupes, ci-après).

image sensible au survol et au clic

Le versant ouest de la Tournette vu du sud-ouest, depuis les crêtes septentrionales du Trélod (Dent des Portes)
L'empilement de plis, rompus de failles, qui affecte l'Urgonien de la montagne, surplombe la large combe anticlinale du col de l'Aulp - Montmin.
a.A = anticlinal de l'Aulp - Montmin ; s.A = synclinal d'Arclosan ; a.V = anticlinal du Varo ; f.V = faille du Varo ; f.B = faille de la Bajulaz (cf. page "Tournette sud") ; d.C = décrochement du Charvet ; f.T = faille de la Tournette ; s.T = synclinal couché du sommet de la Tournette).
N.B. : La crête occidentale de la Beccaz cache un profond ravin dont la présence est à l'origine d'un important décalage perspectif, qui profile le synclinal d'Arclosan devant l'anticlinal du Varo (en arrière-plan).
voir le cliché plus rapproché de la partie centrale, ci-après.


Cette structure est en outre compliquée par un certain nombre de cassures sub-verticales dont l'azimut est proche de N20. La plus orientale est la faille de la Tournette qui franchit la crête peu au sud du sommet. Plus à l'ouest la faille du Varo semble être antérieure à la formation des plis (elle prolonge sans doute la faille orientale d'Arclosan). Enfin la faille du Charvet recoupe en oblique la précédente ; son tracé longe le pied des falaises urgoniennes supérieures de la montagne pour déboucher en face nord, à l'aplomb de l'extrémité septentrionale de la crête sommitale. Plus au sud, à l'aplomb ouest de la pointe de Bajulaz, elle détermine le ravin du Charvet et y sectionne très clairement le synclinal d'Arclosan dans le sens dextre.

Enfin le petit chapeau d'Urgonien qui forme l'extrême sommet de La Tournette ("le Fauteuil", 2351) représente le flanc inverse d'un crochon synclinal, sous lequel s'engage une vire de grès albiens qui court au sommet du versant ouest de la crête.

image sensible au survol et au clic

Détails structuraux des abrupts occidentaux du sommet de la Tournette vus d'avion, de l'ouest, depuis l'aplomb de la Pointe de La Rochette.
s.A = synclinal d'Arclosan ; a.V = anticlinal du Varo ; f.V = faille du Varo (en rouge) ; d.C = décrochement du Charvet (en jaune : il recoupe et décale la faille du Varo) ; f.To = faille de la Tournette ; s.T = synclinal, très déversé vers l'ouest, du sommet de la Tournette.


image sensible au survol et au clic

Le versant nord des abrupts de la Tournette vu d'avion, depuis l'aplomb de Montremont.
Le cirque du Varo qui éventre le versant nord de la montagne est ouvert dans l'Hauterivien de l'anticlinal du Varo.
La zone des ravines est limitée du côté ouest (droit) par une falaise qui est déterminée par la mise à nu du miroir de faille d'une cassure subverticale, la faille du Varo (f.V). Elle représente un équivalent plus septentrional de la faille est d'Arclosan).
La présence du décrochement du Charvet (d.C), qui traverse en diagonale le flanc oriental de l'anticlinal, explique, compte-tenu du rejet vertical de cet accident**, pourquoi les abrupts urgoniens supérieurs n'ont, dans la face ouest de la crête sommitale, qu'une hauteur relativement modeste (ce qui permet de les franchir assez vite en montant par ce versant).

** Son rejet horizontal est dextre, c'est-à-dire que, dans le compartiment oriental, les couches sont déplacées vers le sud-ouest. Il en résulte, puisqu'ici les couches pendent vers l'est, qu'une même surface de couche y recoupe la verticale d'un point donné, en contrebas par rapport à ce qu'elle fait dans le compartiment occidental (voir schémas).


Coupes dans le versant ouest de la Tournette

F.C = faille du Châtelard ; F.V = faille du Varo ; d.C = prolongement septentrional du décrochement du Charvet.

La coupe passe plus au nord que l'extrémité du tracé du chevauchement de la Tournette (sur cette transversale il a été enlevé par l'érosion).
A, au N, et B, au S, sont deux tracés décalés de 500 m.

 

image sensible au survol et au clic

La faille des rochers du Châtelard, dans le versant ouest de La Tournette
vue du sud, depuis la vire qui mène à la combe du refuge de La Tournette.

Sa présence constitue un défaut dans le rempart des falaises urgoniennes inférieures de la montagne. Cette zone de faiblesse est mise à profit par le tracé du sentier qui monte depuis les chalets de l'Aulp, qui grimpe le long de la surface de cassure sur quelques dizaines de mètres, avant de suivre en vire le sommet de l'Urgonien.

Le rejet de cette faille (f.C des coupes), dont le sens et l'ampleur sont très bien établi par le décalage du sommet de l'Urgonien et par le crochon de la base des couches du Sénonien, la range dans les failles inverses. Pourtant son pendage, très supérieur à 45°, est anormalement fort pour une faille compressive.

Cela vient de ce qu'il s'agit en fait d'une ancienne faille normale (anté-sénonienne), qui a été basculée (vers la droite, dans le sens des aiguilles d'une montre sur cette vue) par le plissement du synclinal d'Arclosan (elle se situe en effet dans le flanc ouest de ce pli). Elle est donc très analogue à la "faille ouest d'Arclosan" et en représente vraisemblablement le prolongement nord.


Aperçu d'ensemble sur le chaînon de la Tournette

Diverses parties du chaînon :

 La Forclaz - Montmin

 Cotagne -Tournette est

 La Tournette

 Bajulaz - Beccaz

 Arclosan

Pour en savoir plus consulter les publications n° 181 et 185


Carte géologique très simplifiée des Bornes méridionales
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
Carte géologique à consulter : feuille Annecy-Ugine

Dent du Cruet

Tournette nord-est

Thônes
La Forclaz LOCALITÉS VOISINES Sulens

(Entrevernes)

Tournette sud

Serraval
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Bornes

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 4/03/17