Dent du Cruet et Dents de Lanfon

petits chaînons de la rive gauche du Fier en aval de Thônes

Ce petit groupe montagneux, qui domine le lac d'Annecy, s'intercale entre le col de Bluffy et le massif de la Tournette. Il est en fait formé par deux crêtes, celle des Dents de Lanfon et celle de la Dent du Cruet, qui se réunissent vers le sud au Roc Lancrenaz.

image sensible au survol et au clic

Le chaînon de la Dent de Cruet et les Dents de Lanfon vu du SW, d'avion (vue à peine oblique à l'axe des plis).
s.A = synclinal d'Ablon (et des Dents de Lanfon) ; a.TR = anticlinal de Tête Ronde ; s.L = synclinal du Lindion - Glières orientales) ; a.B = anticlinal du Bargy.
Failles antérieures au plissement (en rouge) : f.TT = prolongement méridional de la faille de la Tête à Turpin, dans le versant ouest des Dents de Lanfon ; f.T = faille du roc de Talamarche ; f.L = faille du Roc Lancrenaz.
d.M (en jaune) = décrochement de Montremont.
Noter la disposition, en graben effondré, du coeur du synclinal du Lindion. On distingue en outre, au niveau de l'Urgonien du fond de synclinal (à l'ouest du Roc de Lancrenaz), que la surface de faille du Roc de Talamarche a été déformée en escalier, sans doute par glissements couches sur couches : ceci est un argument pour admettre l'antériorité de la faille par rapport au plissement.
.Voir la page "Tête Ronde" pour l'interprétation de ce dispositif tectonique, qui évoque énormément aussi celui du synclinal d'Arclosan


Il est constitué par un enchaînement de plis dans lequel l'érosion a créé un relief complètement inversé* ; d'ouest en est on rencontre :
- le mont dérivé des Rochers des Moillats et de la Saunière, formant les escarpements boisés dominant Talloires (Tithonique de l'anticlinal du Parmelan) ;
- la butte témoin constituée par la crête déchiquetée des Dents de Lanfon, formée par l'Urgonien du coeur du synclinal d'Ablon ;
- la combe* anticlinale du Nant d'Alex et du col des Frêtes, ouverte dans l'Hauterivien et le Valanginien de l'anticlinal de Tête Ronde
- le synclinal perché, très incliné vers le nord-est, du Lindion (= synclinal des Glières). Il est évidé au nord par le val* du Lindion mais au sud de la Dent du Cruet le coeur de Sénonien et de Nummulitique du synclinal est assez bien conservé.

image sensible au survol et au clic

Le chaînon de la Dent du Cruet vu du nord-est, depuis le col de la Buffaz.
a.TR = anticlinal de Tête Ronde ; s.L = synclinal du Lindion - Glières) ; a.B = anticlinal du Bargy.
f.T = faille du roc de Talamarche (en rouge) ; d.M (en jaune) = décrochement de Montremont.


Les détails de la structure de ce secteur évoquent donc énormément ceux de l'extrémité sud du chaînon de la Tournette (Arclosan). On y observe en effet, de la même façon, que les plis anticlinaux et synclinaux se superposent à des failles normales* disposées longitudinalement par rapport aux axes de plis (et dont la localisation semble donc avoir été déterminée par la présence antérieure de ces failles).

En outre, ce système de failles et de plis, tous presque N-S, est tranché dans sa partie méridionale par le décrochement dextre de Montremont, orienté SW-NE. Cet accident se suit difficilement dans les terrains marneux du coeur de l'anticlinal du Bargy mais il est très vraisemblable qu'il traverse le Fier car on retrouve, plus au nord-est, dans les falaises urgoniennes du Mont Lachat de Thônes une cassure similaire qui se place parfaitement dans son prolongement.


figure agrandissable
Coupe structurale schématique de la marge sud-occidentale des Bornes entre le lac d'Annecy et la dépression de Thônes.
Noter la torsion des failles extensives anciennes (accidents de la Tête à Turpin et du col de la Forclaz, failles d'Arclosan), par le cisaillement vers l'ouest, qui est amplifié au niveau des terrains marneux du Néocomien.
NB : L'anticlinal du col de l'Aup représente le prolongement de l'anticlinal du Bargy, au SE du décrochement de Montremont. Le synclinal du Lindion représente le prolongement méridional de la partie orientale du synclinal des Glières. Le nom "a.Frettes" désigne en fait l'anticlinal de Tête Ronde qui relaie le véritable anticlinal des Frettes vers le sud, plus qu'il ne le prolonge. Les Dents de Lanfon représentent le coeur du synclinal d'Ablon. Enfin l'anticlinal de Bluffy représente le prolongement méridional de l'anticlinal du Parmelan. (voir aussi le schéma structural cartographique)

- 1 - Les Dents de Lanfon constituent une typique "butte-témoin" : elles représentent tout ce qui reste du coeur d'Urgonien du synclinal d'Ablon. Comme pour ce dernier au NE du Fier, on constate que la charnière du pli s'appuyait du côté ouest contre une faille extensive (faille de la Tête à Turpin), qui remonte ici l'Hauterivien affleurant au pied des falaises de la face ouest (qui tombent vers le lac d'Annecy).

image sensible au survol et au clic

Le chaînon des Dents de Lanfon et de la Dent de Cruet vu du SW, depuis le lac d'Annecy au large de Talloires.
a.P = anticlinal du Parmelan ; s.A = synclinal d'Ablon (et des Dents de Lanfon) ; a.TR = anticlinal de Tête Ronde : f.TT = prolongement méridional de la faille de la Tête à Turpin (faille antérieure au plissement.)

image sensible au survol et au clic

Détails des Dents de Lanfon, vus du sud-ouest, d'avion (cliché reproduit avec l'autorisation de son auteur, M. Charlélie Coutinho)
s.A = synclinal d'Ablon et des Dents de Lanfon (observer la charnière, bien visible en prêtant attention au dessin des strates dans la pointe méridionale) ; f.TT = prolongement méridional de la faille de la Tête à Turpin, délimitant le pied des abrupts occidentaux des Dents de Lanfon (elle abaisse son compartiment oriental, constitué par les Dents de Lanfon, et sectionne ainsi le flanc ouest du synclinal).


- 2 - Le chaînon de la Dent du Cruet possède une ossature urgonienne qui décrit un synclinal perché étroit et assez fermé*, car ses flancs sont l'un comme l'autre redressés presque à la verticale dans la partie profonde du pli. Ce synclinal du Lindion est le prolongement méridional de celui des Glières.

image sensible au survol et au clic

La Dent de Cruet et la vallée du Fier vus du SW, d'avion (vue à peine oblique à l'axe des plis).
a.TR = anticlinal de Tête Ronde ; s.L = synclinal du Lindion - Glières orientales) ; a.B = anticlinal du Bargy.
Failles antérieures au plissement (en rouge) : f.T = faille du roc de Talamarche ; f.L = faille du Roc Lancrenaz.
Sur ce cliché on perçoit bien la torsion axiale des plis et particulièrement de l'anticlinal de Tête Ronde et de celui du Bargy (les tracés de ces axes ont été prolongés de tirets afin de souligner cette torsion) : elle correspond à l'inflexion principale de la virgation des Bornes .
d.M (en jaune) = décrochement de Montremont.


L'intérieur du synclinal montre toutefois des complications dont la première est que le Sénonien y est reployé par des plis parasites (il s'agit de replis dysharmoniques, comparables par exemple à ceux du Trélod). Ensuite le Nummulitique du coeur du pli se réduit le plus souvent à une lame de calcaires à Nummulites bordée du côté ouest de marnes nummulitiques qui s'appuient directement contre le Sénonien du flanc ouest du pli. Elles en sont en fait séparées par une faille longitudinale, la faille du roc de Talamarche, qui représente le prolongement méridional de la faille qui découpe le flanc oriental de l'anticlinal de Tête Ronde au nord-est de la Balme de Thuy (voir page Tête Ronde).

Comme chez cette dernière c'est le compartiment occidental qui est soulevé, mais ici le tracé de la faille ne passe pas entre Urgonien et Hauterivien mais plus haut dans la succession : il met en contact le coeur nummulitique du synclinal avec le Sénonien du flanc ouest (où le Nummulitique, surélevé, a été enlevé par l'érosion).
Il est clair que cette géométrie n'a rien à voir avec une complication compressive qui aurait pu être liée à la fermeture progressive du pli (comme c'est le cas pour les replis du Sénonien).



Carte géologique très simplifiée des montagnes à l'est d'Annecy
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074


Carte géologique à consulter : feuille Annecy-Ugine

Parmelan

Tête Ronde

Thônes
Veyrier LOCALITÉS VOISINES Tournette est

(Entrevernes)

Forclaz, Montmin

Tournette ouest
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Bornes

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 13/01/17