Sixt

le coeur des montagnes du Haut Giffre

La localité de Sixt garde l'entrée aval (occidentale) du cirque du Fer-à-cheval, que draine le Giffre, mais donne aussi accès, plus au sud-est, à un cirque jumeau, moins profond et plus méridional, le cirque des Fonds, ouvert par le Giffre des Fonds.

Vue d'ensemble de la haute vallée du Giffre , d'avion, depuis l'aplomb de Megève.
CARTE GÉOLOGIQUE en fin de page

La plupart des villages autour du chef-lieu de Sixt sont établis dans la vallée du Giffre des Fonds, relativement large et ouverte. Elle correspond fondamentalement à une combe monoclinale*, ouverte dans les couches du Berriasien - Valanginien, dominée à l'ouest par les abrupts hauteriviens et urgoniens que franchissent les vallons du Gers et de Sales.

image sensible au survol et au clic

La vallée du Giffre des Fonds, en amont de Sixt, vue du nord-est, depuis le vallon de Salvadon.
Les grands plis NE-SW sont figurés en rouge : s.P = synclinal de Platé ; a.P = anticlinal des Platières ; s.C = synclinal du Criou.
a.B = anticlinal du Buet ; ØA = chevauchement d'Anterne : il se termine aux Bénés, sous les chalets de Porte sur une faille anté-Nummulitique tordue (qui peut représenter le prolongement oriental du tronçon supérieur de la faille de la Grangeat); fD = faille du Déchargeux : faille vraisemblablement nummulitique (car elle s'amortit dans le flysch). Son orientation NW-SE lui fait traverser le vallon de Gers et serait compatible avec un jeu en décrochement.


Du côté oriental ses pentes sont plus modérées et plus régulières car elles ont installées sur les dalles structurales du Berriasien, qui descendent de la Montagne de Commune et plongent sous la vallée.

image sensible au survol et au clic

La Montagne de Commune, vue de l'ouest, depuis le vallon des Foges (est du lac de Gers)
s.Cr = synclinal du Criou ; a.P = anticlinal des Platières
s.C = synclinal couché de Commune ; a.B = anticlinal couché du Buet


Si l'on y regarde de plus près la structure est sensiblement plus compliquée. En effet les couches sont d'abord affectées de grandes ondulations que l'on voit particulièrement dans les abrupts de rive gauche de la vallée, dès que l'on a assez de recul. C'est ainsi que toutes ces couches des environs de Sixt ont un pendage général vers le nord-ouest qu'elles doivent à ce qu'elles appartiennent au flanc occidental du gros bombement de l'anticlinal des Platières.

Mais ces amples plis se superposent à d'autres structures qui témoignent quant à elles d'une déformation en fort cisaillement de la pile de couches, sa partie haute se déplaçant vers le nord - nord-ouest. Il s'agit d'abord de l'anticlinal couché du Buet, dont on voit ici la charnière au niveau du Tithonique, au pied de la Pointe de Sales, dans les abrupts des "Faucilles du Chantet".

image sensible au survol et au clic

Détails de la rive gauche du Giffre des Fonds, vus de Sixt (sortie aval du village).
ØA = chevauchement d'Anterne.
Le nom imagé des "Faucilles du Chantet" désigne la charnière de l'anticlinal couché du Buet (a.B), qui, au contraire de celui d'Anterne, ne s'est pas rompu au biveau du Tithonique. Cette charnière n'est pas vue en coupe transversale, mais en oblique (on distingue, sur la droite les surfaces de couches qui s'enfoncent dans le versant presque tangentiellement à la pente topographique), ce qui caricature un peu sa forme dans le sens d'un étirement horizontal.


Le flanc normal (supérieur) de ce pli couché s'accidente d'un chevauchement d'Anterne qui prend naissance du côté sud dans le Tithonique, près des chalets de ce nom. Il se termine du côté septentrional, au nord des chalets de Porte, sur une faille tordue, qui est cachetée par le flysch nummulitique.

figure plus grande (nouvelle fenÍtre)

Coupe de l'extrémité septentrionale du chevauchement d'Anterne
Le dessin originel a été modifié pour lui donner l'orientation qui est celle de la coupe naturelle de la vallée de Sixt (cf. photos ci-dessus).
Noter la différence d'épaisseur du Sénonien et des couches de base du Nummulitique (Lutétien) entre le compartiment surélevé (maintenant chevauchant, à gauche), où la série est réduite, et le compartiment abaissé (maintenant chevauché, à droite), où la succession est épaisse et complète.

En fait toutes ces structures sont les prolongements de celles que l'on déchiffre dans la coupe de l'Arve :

L'anticlinal du Buet est le prolongement de l'anticlinal de l'Arpenaz ; le synclinal de Commune, qu'il recouvre, correspond quant à lui au synclinal de l'Arpenaz .
Le chevauchement d'Anterne n'est autre que la réapparition, après un passage "en tunnel" sous la chape du flysch des crêtes de Véret - Pré les Saix, du chevauchement d'Areu-Vange ; d'ailleurs l'extrémité septentrionale de ce chevauchement dessine un crochon anticlinal qui se place à l'évidence dans le prolongement de celui de l'Arbaron et en a les caractéristiques (on y retrouve même le tronçon transporté de la faille de la Grangeat, constitué par la cassure qui rompt le flanc nord-ouest de ce pli).

image sensible au survol et au clic

Sixt et la rive droite (septentrionale) du Giffre vus du sud-ouest, depuis Englène
ØSB = chevauchement de Sans Bet

 


Du côté nord-est la vallée du Giffre se resserre, en franchissant successivement deux barres rocheuses de Tithonique, qu'elle tranche presque perpendiculairement et qui s'élèvent en rive nord jusqu'à la pointe de Sans Bet. À ce redoublement tectonique, occasionné par le "chevauchement de Sans Bet", correspond en rive gauche (sud) un redoublement similaire de la barre du Bajocien calcaire à la faveur du pli couché (anticlinorium) du Cheval Blanc.
Le chevauchement de Sans Bet représente sans doute, vis-à-vis de l'anticlinal du Cheval Blanc, l'homologue du chevauchement d'Anterne vis-à-vis de l'anticlinal du Buet. Du fait de sa position, immédiatement inférieure dans l'édifice tectonique, il apparaît en outre comme le prolongement vraisemblable du chevauchement de Magland de la coupe de l'Arve.


.

Carte géologique très simplifiée des environs de Sixt
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074.

aperçu général sur le massif de Sixt
cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuilles Chamonix et Cluses

Samoëns

Les Avoudrues

Fer à Cheval
Flaine

LOCALITÉS VOISINES

Cheval Blanc

Sales

Anterne

Buet
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section CHABLAIS

retour au début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 31/05/16