Cornettes de Bise

Le deuxième plus haut sommet du Chablais

La cime des Cornettes de Bise (2432 m) est, à un mètre près, le second des sommets du Chablais. C'est le point culminant d'un chaînon est-ouest, que la frontière franco-suisse coupe transversalement et qui représente au plan géologique la limite sud du Chablais septentrional. Sur le versant méridional de sa partie française il se fait remarquer par ses vastes dalles, de plus en plus plongeantes vers le bas, que les itinéraires d'accès contourne par l'ouest, en grimpant à mi-hauteur des abrupts, ou par l'est, en suivant les pentes d'alpages sous lesquelles ces dalles s'enfoncent.
image sensible au survol et au clic

Le versant sud-ouest des Cornettes de Bise, vu du sud, d'avion depuis l'aplomb du Mont de Grange.
d.B = décrochement de Bise ; s.C = synclinal des Cornettes ; antif. = voussure antiforme ployant les plans axiaux des plis (dessinée ici par le flanc inverse du synclinal) ; a.V = anticlinal de la Vernaz ; s.A = synclinal d'Arvouin.
Dm = "Dogger à Mytilus" (voir la page "stratigraphie du Chablais").

Sa pyramide rocheuse sommitale est formée par un synclinal perché de calcaires massifs du Malm, à coeur de Crétacé supérieur, tandis que les couches argilo-calcaires du Lias constituent les pentes herbeuses plus basses des versants nord (où elles sont à l'endroit) et sud (où elles sont renversées).

En fait le plan axial de ce pli, fortement déversé vers le nord dans la partie haute de la montagne, prend un pendage de plus en plus proche de la verticale dans sa partie basse : cela correspond à une voussure antiforme qui traduit sans doute un cisaillement, par entraînement vers le nord, des parties hautes du pli, postérieurement au plissement proprement dit.

image sensible au survol et au clic

Le versant nord-oriental des Cornettes de Bise (côté suisse), vu du NE d'avion depuis l'aplomb du Mont Gardy.
s.C = synclinal des Cornettes ; a.C = anticlinal du Mont de Chillon.

C'est le Malm du flanc sud de ce pli qui constitue l'arête culminante, alors que les calcschistes du coeur du pli déterminent un système de vires herbeuses dans la face nord ; ce dernier se poursuit en versant suisse, au revers nord de l'arête des Rochers de Chaudin ("Sex de Progelan" de l'ancien 1/50.000°).
image sensible au survol et au clic

Le vallon de Bise et la face nord des Cornettes de Bise, vus de l'ouest, depuis les abords septentrionaux du chalet de Bise.
a.C = anticlinal du Mont de Chillon ; s.C = synclinal des Cornettes
Voir ci-après deux détails agrandis


L'extrémité nord-est des falaises inférieures de la face nord des Cornettes de Bise vus de l'ouest, depuis les abords septentrionaux du chalet de Bise
s.C = synclinal des Cornettes ; on a souligné de rouge la surface de discordance (D) du Malm (qui repose directement sur le Lias inférieur) : elle est décalée par deux cassures compressives (failles "inverses") mineures.


L'extrémité sud-ouest de la crête des Cornettes de Bise vue de l'ouest, depuis les abords septentrionaux du chalet de Bise
s.C = synclinal des Cornettes : on voit particulièrement bien l'intense coloration des Couches Rouges de la partie basse des calcschistes du Crétacé supérieur, qui en constituent le coeur.

Du côté ouest la crête sommitale s'interrompt par des abrupts qui tombent sur le col de la Bosse. Cela correspond au passage d'une faille assez importante qui tranche et décale les deux flancs du synclinal dans le sens dextre. Ce décrochement de Bise, orienté à peu près nord-sud, détermine en outre, du côté sud, le vallon qui descend sur les chalets de Chevenne et qu'emprunte, plus en aval, le ruisseau du Séchet.

image sensible au survol et au clic

Le vallon et les crêtes des Cornettes de Bise (versant français) us du sud-ouest, depuis la Pointe de Lachau.
a.C = anticlinal du Mont de Chillon ; s.C = synclinal des Cornettes (ce pli est vu pratiquement dans l'enfilade de son axe) ; a.V = anticlinal de la Vernaz (son plan axial est figuré par des tirets roses : observer que son déversement s'accroît vers le haut).
d.B = décrochement (dextre) de Bise ; une branche mineure de ce décrochement (non représentée) détermine le vallon entre la Pointe de la Bosse et la Dent du Chat.
Alors que, au col de la Vernaz, l'anticlinal de la Vernaz est éventré jusqu'à son coeur de Trias, au contraire, à la Dent du Chat, ce pli a conservé, à sa voûte, la carapace des calcaires du Malm. Cette différence d'action de l'érosion tient sans doute à ce que ce pli est non seulement décroché mais aussi abaissé dans le compartiment occidental (en avant plan). Quoi qu'il en soit le résultat est que l'avant-plan possède un relief conforme, avec "val" (de Bise) et "mont" (de la Dent du Chat).

A l'ouest de ce décrochement, le synclinal des Cornettes voit son fond s'abaisser fortement et, de ce fait, son coeur de Crétacé supérieur affleurer plus largement. Il est alors affouillé en un val* par le ruisseau de Bise (on passe donc d'un relief inversé à un relief conforme).
C'est alors le Malm de la voûte de l'anticlinal de la Vernaz (elle aussi abaissée, en même temps que décalée vers le nord), dégagé par l'érosion de son enveloppe de calcschistes crétacés, qui forme l'arête sud-ouest du chaînon.
La voûte du Malm s'enfonce, à l'ouest de la Dent du Chat, sous cette enveloppe tendre et sous le flysch à Helminthoïdes de la Pointe de Lachau, puis le pli plonge vers le sud et s'amortit aux abords des chalets d'Ubine, où il disparaît (voir la page "Mont Chauffé").

Dans le vallon de Bise le synclinal des Cornettes s'accidente en outre, à peu près sur la même transversale, d'un repli anticlinal qui prend de l'ampleur vers l'ouest, où il devient l'anticlinal d'Autigny (voir la page "Bénévent"). Il y a donc en définitive ici un bel exemple de relais* de plis, l'anticlinal de la Vernaz étant remplacé du côté sud-ouest par l'anticlinal d'Autigny, aucun de ces plis ne se prolongeant directement l'un l'autre.


Coupe de la crête frontière au sud des Cornettes de Bise (extrait de Badoux H. et Mercanton C-H., 1962, présentation retouchée).

 

 

    aperçu général sur le massif du Chablais  

cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Thonon - Châtel
.
Carte géologique très simplifiée des environs d'Abondance
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074.

Vacheresse

Dent d'Oche

Grammont
Bénévent

LOCALITÉS VOISINES

Mont Chauffé

Arvouin, La Chapelle

Châtel
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section CHABLAIS

retour au début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 28/10/19