Grand Roc Noir, Lanserlia
rive droite de la Haute Maurienne en amont de Termignon

Le Grand Roc Noir est un des grands sommets de Vanoise, le plus méridional du chaînon de rive droite de la Haute Maurienne. Il domine, en amont du confluent du Doron de Termignon. le village de Lanslebourg.

image sensible au survol et au clic

Les pentes de rive droite de la vallée de l'Arc à la hauteur de Lanslebourg vues du sud, depuis les lacets supérieurs de la route du col du Mont Cenis
ØsL = surface de charriage des nappes de schistes lustrés ; u.gV = nappe de schistes lustrés du Grand Vallon ; u.Ch = nappe de schistes lustrés du Charbonnel.

La crête de ce chaînon se termine, au nord du village de Termignon, avec la pointe du Grand Vallon, dont le versant ouest est sclupté par les ravins de rive gauche du torrent de la Chavière, qui s'élève vers le nord depuis Termignon jusqu'au plateau de Bellecombe (voir la page "Chasseforêt").

image sensible au survol et au clic

Le vallon de la Chavière de Termignon vu du sud-ouest, depuis la Tura d'Aussois (pentes sud-orientales de la Dent Parrachée).
ØgM = surface de charriage présumée de la nappe de la Grande Motte ; ØSL = surface de chevauchement basale des nappes de schistes lustrés ligures ; u.Ch= nappe du Charbonnel (SLc = schistes lustrés à lits de calcaires marbreux) ; u.gV= nappe du Grand Vallon (SLf = schistes lustrés à lits de grès, de type "flysch") ; n.G? = passage transitionnel hypothétique à la "nappe des gypses".

voir l'exposé sur la nomenclature des nappes de schistes lustrés ligures

Les abrupts sommitaux de la crête du Grand Roc Noir sont formés sur toute leur hauteur par des schistes lustrés, inclusivement jusqu'au niveau des replats occupés par les lacs de Lanserlia (du côté nord) et de la selle de La Turra de Termignon (arête sud-ouest), Mais au niveau de ces deux endroits le faciès change : les schistes à strates plus ou moins gréseuses, organisées à la façon des flyschs*, qui affleurent au dessus sont remplacées, en contrebas, par des faciès de calcschistes à bancs calcaires qui forment un talus plus raide. Les auteurs récents (Deville E., 1987) considèrent que ce changement correspond à la superposition de deux nappes, la plus haute étant la "nappe du Grand Vallon" et l'inférieure celle "du Charbonnel".

En outre la surface tectonique qui sépare ces deux ensembles rocheux ne correspond pas à un simple empilement : elle a un dessin complexe, tel que la nappe inférieure (du Charbonnel) est rebroussée par dessus celle du Grand Vallon, entre le secteur des lacs de Lanserlia et celui du sommet de Grand Roc Noir, en un anticlinal couché d'axe oblique à la crête, déversé vers le S-SW.

image sensible au survol et au clic

Le Grand Roc Noir (face nord) vu de l'ouest - nord-ouest, depuis le col 2855, au sud-ouest de la Pointe de Lanserlia
u.Ch= nappe du Charbonnel (SLc = schistes lustrés à lits de calcaires marbreux) ; u.gV= nappe du Grand Vallon (SLf = schistes lustrés à lis de grès, de type "flysch").
La vue est prise à peu près dans l'axe du pli couché qui reploie ensemble les deux nappes.


À l'ouest et au nord des lacs de Lanserlia ce sont les schistes lustrés de la nappe inférieure qui forment l'Aiguille de Lanserlia. Dans le versant ouest de cette dernière ils reposent, par l'intermédiaire d'une lame de cargneules, sur les calcaires lités du Lias de la série de la Grande Motte.


Les falaises inférieures de la pointe de Lanserlia, vues du Plan du Lac (cliché original obligeamment communiqué par M. Bernard Genre)

image en préparation !

Plus bas et plus au sud-ouest (ravin de la Chavière, pentes du Villard) ces cargneules, qui jalonnent la base des nappes de schistes lustrés viennent enfin se rejoindre et s'entreméler avec le vaste placage de cargneules qui recouvre tout le revers oriental de l'échine bosselée du "plateau" de Bellecombe (voir la page "Chasseforêt").

image sensible au survol et au clic

Le parking de Bellecombe
(terminus de la route autorisée aux voitures) vu de l'est, depuis le départ du sentier de Lanserlia
ØgM = surface de contact (charriage présumé) du matériel sédimentaire de la nappe de la Grande Motte sur le socle cristallin.


 


c
Carte géologique schématique des abords du Grand Roc Noir
(fond topographique I.G.N. au 1/250.000°)
Légende des couleurs

page en attente de compléments !

aperçu général sur la Vanoise
cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Lanslebourg

Mont Pelve

vallon de La Rocheure

La Sana
Chasseforêt

LOCALITÉS VOISINES

Méan Martin

Dent Parrachée

Mont Froid

Lanslevillard
.

accueil section Vanoise

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 13/03/19