Arcelin, Grand Marchet
rive gauche du Vallon de la Glière, à l'est de Pralognan

La bordure nord-occidentale du plateau des glaciers de la Vanoise surplombe par de hauts abrupts le vallon de la Glière, qui s'élève depuis Pralognan en direction du col de la Vanoise. Mais les escarpements de ce versant sont accidentés par un chapelet de sommets secondaires dont les crêtes ferment un succession de petits cirques suspendus dont les deux principaux sont ceux de La Vallette et du Grand Marchet.

image sensible au survol et au clic

Les pentes nord-occidentales de la crête des glaciers de la Vanoise
, vues du SW depuis le versant nord du Col des Saulces (rive gauche du Doron de Chavière).
Pe.-Tr. = Permo-Trias (terrains sédimentaires siliceux) ; a.D = anticlinal du Dard ; f.cV = faille du Col de la Vallette ; le dessin des charnières isoclinales est symbolique.

Ces reliefs sont constitués par les calcaires de la couverture calcaréo-dolomitique (plus ou moins décollée) du socle cristallin de la Vanoise méridionale et garnit, à la latitude de Pralognan, le flanc nord-ouest du large bombement anticlinal de Chasseforêt que dessine la surface de ce socle. Celui revêt l'aspect d'un pli en genou, l'anticlinal du Dard, qui constitue le bord sud-est du synclinorium de Pralognan (voir la page "Pralognan").


Coupe des glaciers de la Vanoise au niveau du Pelve, d'après H. Dondey et al (extrait de Debelmas et Desmons, 1997, légèrement retouché).
Cette coupe est grossièrement orthogonale à la grande voûte anticlinale de socle de Chasseforêt (P4) et n'est donc pas du tout perpendiculaire aux plis mineurs (P2, P3) qui affectent sa couverture


Il s'agit d'un accident tardif (phase 4) qui reploie d'autres plis de taille plus modeste mais très aplatis, surtout rapportables à la phase 2, qui sont observables dans les entailles des falaises (cf page "Tectonique de la Vanoise").

image sensible au survol et au clic
L'extrémité NE des glaciers de la Vanoise vue du NW depuis le Col de Leschaux (groupe du Grand Bec) .
a.D = anticlinal (en genou) du Dard ; a.M = anticlinal (couché) principal du Marchet ; "jBr" = brèches jurassiques.

À l'extrémité septentrionale des abrupts qui tombent du plateau glaciaire vers le vallon de l'Arcelin la dalle calcaire des couches qui enveloppent la surface du socle est décapée et disséquée sans être crevée par de typiques auges glaciaires. À la faveur de cette érosion, on voit bien s'y dessiner le rouleau de l'anticlinal du Dard, à large voûte très plate et charnière déjetée vers l'ouest.
image sensible au survol et au clic

La retombée nord-ouest du plateau des glaciers de la Vanoise vue de l'ouest, depuis le Moriond
Les langues glaciaires qui s'échappaient encore (en 1979) du glacier de l'Arcelin ont entaillé de belles auges (à fond plat et à rives abruptes) dans les calcaires qui enveloppent la retombée nord-occidentale du dôme de socle de Chasseforêt.
a.D = anticlinal (en genou) du Dard.

Au sud-ouest des trois auges par lesquelles s'échappaient les langues du Glacier de l'Arcelin, la crête des Aiguilles de l'Arcelin appartient à cette couverture carbonatée. Elle constitue un contrefort triangulaire montant à l'assaut du plateau glaciaire du même nom. Mais cet dalle rocheuse a été percée par l'érosion qui a crevé, dans le cirque du Dard, la couverture siliceuse permo-triasique et y a mis à nu le rouleau dessiné par la surface des micaschistes du socle.
image sensible au survol et au clic

La crête de l'Arcelin, vue du SW depuis le Col du Grand Marchet.
a.Mo = anticlinal du Moriond ; s.Ar = synclinal de l'Arpelin ; a.D = anticlinal du Dard ; f.cV = faille du col de La Vallette (cette dernière semble être cachetée, au sommet du cirque, par les brèches post-ladiniennes ("jurassiques" =jBr) du col de l'Arpelin).

Le Grand Marchet est, quant à lui, un énorme panneau de couverture calcaire qui domine Pralognan par presque un millier de mètres de falaises presque lisses en dépit des replis isoclinaux qu'on parvient à y lire.

image sensible au survol et au clic

Le Grand Marchet (face nord-ouest) vu du nord-ouest, depuis Pralognan.
a.sM = anticlinal du sommet du Marchet : s.Ma = synclinal principal du Marchet ; a.Ma = anticlinal principal du Marchet : s.Ar = synclinal de l'Arpelin.
Les plans axiaux des plis représentés pendent vers l'avant : il s'agit d'un système de plis couchés qui ont été basculés vers le nord lors du ploiement en voûte anticlinale du bombement de socle des glaciers de la Vanoise : ils sont plaqués sur le flanc nord-ouest de ce pli (l'anticlinal du Dard).

Il forme en réalité une crête, détachée en avant du massif de Chasseforêt, qui s'avance vers le sud-ouest mais que le versant tranche finalement en biais, de sorte qu'elle se termine par en un promontoire élancé.

image sensible au survol et au clic

Le Grand Marchet (éperon sud-ouest) vu du sud-ouest, depuis Les Planes (vallée du Doron de Chavière).
a.sM = anticlinal du sommet du Marchet : s.Ma = synclinal principal du Marchet ; a.Ma = anticlinal principal du Marchet : s.Ar = synclinal de l'Arpelin ; a.Mo = anticlinal du Moriond.
Sous cet angle on distingue bien le pendage général des surfaces de strates vers le nord-ouest (vers la gauche) : ce pendage est en fait celui des plans axiaux des plis isoclinaux (à flancs parallèles) qui les affectent.

On y distingue une structure stratifiée où les calcaires massifs (essentiellement des marbres blancs du Malm) sont coupés de vires (très abruptes) marquées par un peu de végétation. C'est le résultat d'un reploiement des couches en plis couchés très aplatis, à flancs isoclinaux* (= de même pendage), dont les plans axiaux sont inclinés vers le nord-ouest (c'est-à-dire vers la cuvette de Pralognan). Cette dernière disposition est due à leur "enroulement" tardif par la charnière anticlinale du Dard.

aperçu général sur la Vanoise


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuilles Moûtiers et, Modane.


Carte géologique simplifiée des abords de Pralognan

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
plus au nord ;
plus à l'ouest < cartes voisines > plus à l'est
plus au sud
Autre découpage de la même carte, par coupures moins agrandies et couvrant des secteurs plus larges


Pralognan

Grand Bec

Glières
Dents de Portetta

LOCALITÉS VOISINES

Col de la Vanoise

Roc de la Vallette

Chasseforêt

Pelve
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant

accueil section Vanoise

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 1/05/19