Le Pic d'Escreins

La crête dominant le vallon d'Escreins du côté oriental

Le sommet du Pic d'Escreins n'est pas le point culminant du chaînon NW - SE qui sépare le val d'Escreins de celui des Pelouses. Il se situe à mi longueur de ce dernier, entre le sommet de Cugulet et la Dent de Rocher, mais il y commande un système d'arêtes secondaires rayonnantes et constitue un belvédère relativement dégagé, d'accès aisé par son versant nord.

image sensible au survol et au clic

Le versant ouest du pic d'Escreins et les Prés d'Agnès vus du nord-ouest, depuis le col 2201 à l'extrémité sud-ouest de l'arête de Combe Chauve.
ØFS = chevauchement de la nappe de la Font-Sancte ; ØPH = chevauchement de la nappe de Peyre Haute. Noter combien la surface de chevauchement de cette nappe recoupe en travers des bancs les couches de la nappe de la Font-Sancte, jusqu'à venir reposer directement (en premier plan) sur celles de l'unité inférieure du Guil (U.INF.).


La partie haute de la montagne est constituée pour l'essentiel par les couches de la nappe de la Font-Sancte, mais l'extréme sommet est coiffé par une klippe* de dolomies noriennes de la nappe de Peyre Haute.

image sensible au survol et au clic

Le versant sud-occidental du Pic d'Escreins vue depuis le sommet du verrou du Vallon Laugier (rive gauche du val d'Escreins)
ØFS = chevauchement de la nappe de la Font-Sancte ; ØPH = chevauchement de la nappe de Peyre Haute.
Les brèches (csb) de la partie inférieure des marbres en plaquettes (cs) percent à flanc de pente en un anticlinal déversé vers l'ouest (le sentier menant d'Escreins aux Prés d'Agnès les traverse par un passage sécurisé).



Coupe transversale au val d'Escreins


Cette klippe s'étend vers le sud jusqu'à l'extrémité méridionale de la crête de Panestrelle (plus au sud il faut également lui rattacher le lambeau de gypses qui affleure au revers sud de la Dent de Rocher).


La klippe de Panestrelle - Pic d'Escreins vus de l'est, depuis le sommet de la Saume
f.P = faille des Pelouses ; ØPH = surface de charriage de la nappe de Peyre Haute
On remarque le parallélisme et l'alignement du plan incliné des rochers de Pra Francès avec celui du flanc sud des cornes de Chancel : ceci suggère fortement que ce plan incliné correspond à la surface de cassure de la faille des Pelouses, mise à nu et peu disséquée par l'érosion.


image sensible au survol et au clic

La crête de Panestrelle, d'enfilade (devant la Dent de Rocher) vue du nord-ouest, depuis le sommet du Pic d'Escreins.
Au premier plan, le sommet du Pic d'Escreins est constitué de dolomies blondes du Norien. Elles reposent sur les dolomies sombres bréchiques de la base du Norien (nappe de Peyre Haute, N.PH.) qui forment, immédiatement en arrière, la crête de Panestrelle.
Ces couches reposent sur la tranche de la succession jurassico-crétacée de la nappe de la Font-Sancte (N.FS) à laquelle appartient la Dent de Rocher.


Carte géologique simplifiée des montagnes de Vars et d'Escreins
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

aperçu d'ensemble sur le massif d'Escreins
cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuilles Guillestre, Embrun et Aiguille de Chambeyron
approfondir les vues générales sur la zone briançonnaise méridionale 

Cugulet

Gorges du Cristillan

Nord de la Saume
Escreins

LOCALITÉS VOISINES

Vallon des Pelouses

crête deVars

Val d'Escreins

Dent de Rocher

 accueil HAUTE UBAYE

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 11/04/16