Pietraporzio, Monte Bersaio, Sambuco

vallée de la Stura aux abords de Sambuco


Entre Pontebernardo et Sambuco le cours de la Stura di Demonte est orienté N110 et s'éloigne progressivement du tracé, orienté N140, de la faille de Bersezio. Dans cette section il a été guidé par l'orientation de la surface du socle cristallin du revers NE du massif de l'Argentera : cela s'exprime par le fait que l'entaille de la rivière se contente d'égratigner la partie supérieure de ce socle cristallin. En effet le tracé de la surface de la pénéplaine anté-triasique court à flanc des basses pentes de rive gauche, vers l'altitude de 1400 m, tandis que le lit du torrent s'inscrit entre 1300 m (à Pontebernardo) et 1100 m à Sambuco, soit moins de 300 m en contrebas.

Au sud-est de Sambuco le cours de la Stura di Demonte s'infléchit par contre dans le sens horaire jusqu'à prendre une orientation N140, ce qui le fait pénètrer de plus en plus profondément dans le socle cristallin du massif de l'Argentera, formé ici de gneiss migmatitiques injectés par places de petits plutons granitiques.

image sensible au survol et au clic

La rive gauche de la Stura au nord de Pietraporzio, vue de l'ouest, d'avion depuis l'aplomb de Preinardo.


Les pentes de rive gauche de la vallée de la Stura comportent un talus inférieur assez largement boisé qui est constitué par les termes du Trias (essentiellement formé de dolomies cargneulisées), du Jurassique (avec une centaine de mètres de Terres Noires) et du Crétacé inférieur (dont l'épaisseur n'excède guère 100 m).

Il est dominé par le fort escarpement des calcaires lités clairs du Crétacé supérieur qui prolonge vers l'est celui des Barricate et que couronne la petite barre des calcaires nummulitiques. Cette dernière estdominée par des pentes plus modérées, garnies de prairies escarpées et coupées de ressauts en escaliers : elles sont formées par les Grès d'Annot, nummulitiques, dont les couches terminales passent à une formation olistolitique à matrice de flysch argileux contenant des lentilles où prédominent les calcschistes du Crétacé supérieur subbriançonnais.

Au Monte Bersaio, entre les vallons du Rio Bianco et della Madonna, les calcaires nummulitiques déterminent le rebord supérieur d'un crêt regardant vers le sud et dessinant un chevron saillant dans cette direction, tandis que les grès d'Annot affleurent dans les pentes douces du revers nord de ce crêt.


(extrait de la publication059, M.GIDON 1972, présentation retouchée)

De la droite vers la gauche : Ru = Unités briançonnaises du Monte Ruissas et du Vallone Serour ; Gi = Unités subbriançonnaises du Giordano, du Val Chiaffrea, des Due Uomini et du Gias Rabbie ; S = Unité subbriançonnaise du Salè ; A= Autochtone.
FA = chevauchement séparant l'autochtone des unités subbriançonnaises ; FB = faille séparant l'unité du Salè des unités plus septentrionales (plus internes).


version plus grande
légende générale des figurés lithologiques des coupes des montagnes de rive gauche de la Haute Stura

(extrait de la publication059, M.GIDON 1972, présentation retouchée)


page encore en chantier !



Carte géologique simplifiée
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Larche
Voir l'exposé sur les traits majeurs de la tectonique de la vallée de la Stura
consulter l'aperçu structural général sur la Haute Stura

Monte Bodoira

Cima Piconiera

Monte Salè
Barricate

LOCALITÉS VOISINES

Monte Nebius

Monte Vaccia

Monte Autes

 accueil HAUTE UBAYE

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 18/06/12