Les chaînons du Grand Arc et de la Lauzière

(aperçu d'ensemble)

Ces deux chainons, parallèles et orientés presque N 45°E, sont compris entre les vallées de l'Arc et de l'Isère qui en tranchent presque orthogonalement les deux extrémités. Ils font géologiquement partie des massifs cristallins externes et se rattachent, au sein de ces derniers, au grand alignement le plus occidental de ces massifs (c'est-à-dire à la chaîne de Belledonne au sens le plus large).

 Les massifs cristallins externes septentrionaux

carte de localisation

 

Carte géologique simplifiée du massif de la Lauzière :
voir la page "Cartes Maurienne"

A/ Chaînon du Grand Arc

Il est d'une grande simplicité de relief, puisqu'il est constitué par une unique crête N-S sur laquelle ne se greffent que peu de rameaux secondaires, le principal étant celui qui relie le sommet à la chaîne de la Lauzière par le col de Basmont (voir la page "Grand Arc").

image sensible au survol et au clic

La rive droite de la vallée de l'Arc au débouché de la vallée du torrent de Basmont, vue d'avion depuis les abords du Mont Bellacha.
a.mB = accident médian de Belledonne


Il constitue également du point de vue géologique un ensemble très homogène et très simple, car il appartient tout entier au rameau externe de Belledonne. Ceci veut dire qu'il est presque exclusivement formé de micaschistes, à l'exception de ses basses pentes du côté occidental qui ont pour soubassement la couverture sédimentaire triasico-jurassique de ce rameau externe. Il est séparé du chaînon parallèle de La Lauzière par une dépression NE-SW qui passe au col de Basmont et dont le tracé suit, à peu de chose près, une étroite bande de terrains sédimentaires qui jalonnent le prolongement septentrional de l'accident médian de Belledonne.


B/ Chaînon de la Lauzière

Il est formé par une puissante et longue crête N-S presque rectiligne qui est presque continuement abrupte du côté ouest. Son versant oriental, dans l'ensemble moins déclive, est entaillé de vallons assez profonds dont les parties hautes représentent autant de cirques glaciaires et qui sont séparés par d'assez puissants arc-boutants.


même fenêtre < image plus grande, muette > nouvelle fenêtre
Le versant ouest de la chaîne de la Lauzière méridionale vue du sud-ouest, d'avion (d'après des clichés de M.CAPLAIN).
a.mB = accident médian de Belledonne ; d.SR = décrochement de Saint-Rémy.
Les tirets roses correspondent à la limite entre granite franc et granite hétérogène


Sa constitution géologique est remarquablement similaire à celle du massif des Sept Laux (bien qu'il ne prolongent pas vraiment) car l'un comme l'autre sont traversés en oblique par les lignes structurales qui découpent leurs ensembles rocheux en bandes d'orientation plus proche de N-S. En particulier le pluton des Sept Laux ne s'y poursuit pratiquement pas, car il est tranché en sifflet, du sud vers le nord, par l'accident médian de Belledonne.

Par contre le massif est parcouru sur toute sa longueur par un autre pluton granitique, lequel se prolonge au sud par celui de Saint-Colomban (avant de se biseauter symétriquement vers le sud, contre la faille orientale de Belledonne, à l'extrémité NE du massif des Sept-Laux).
Son granite franc, homogène et à gros cristaux, y forme une bande assez étroite qui ne constitue la crête faîtière qu'au
x abords du Grand Pic de la Lauzière , secteur où elle la traverse en oblique. En effet plus au nord la crête s'inscrit dans une large zone de granite "hétérogène" (au sein duquel subsistent des enclaves de gneiss granitisés) qui borde le granite franc du côté ouest.
Au sud-est du Grand Pic de la Lauzière le granite est coupé brutalement par une cassure dextre, le décrochement de Saint-Rémy, qui ramène les gneiss leptyno-amphiboliques du versant oriental jusqu'aux abords de la crête, là où celle-ci tombe sur la vallée de la Maurienne.

document à consulter :
Lauzière : anatomie d'un granite
, par Jean-Michel Bertrand et Dominique Gasquet (fascicule gratuitement téléchargeable sur le site du Club alpin Français)

page en projet d'amélioration !


Page d'introduction à la géologie de la chaîne de Belledonne au sens large.


(Beaufortain occidental)

(Moyenne Tarentaise)
(Bauges) LOCALITÉS VOISINES Maurienne nord

(massif des Sept Laux)

Maurienne sud
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section Maurienne

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 2/11/16