chaînon Meije - Rateau : versant méridional

Les crêtes les plus septentrionales de l'Oisans, qu'entaille le vallon des Étançons.

Le long vallon des Étançons s'élève vers le nord depuis La Bérarde en direction des refuges du Chatelleret puis du Promontoire en gardant en ligne de mire la mur de la face sud de la Meije, contre lequel il se ferme en cul de sac.


Le vallon des Étançons, vu du sud.
Du granite clair presque partout, y compris dans la pierraille du lit du torrent.
Belle section en U de l'ancienne auge glaciaire, avec ses épaulements (dépourvus de toute origine structurale) qui se réunissent en fond de tableau au pied de l'abrupt de la face sud de la Maije

La muraille de la face sud de la Meije ferme le haut vallon des Étançons et domine presque d'un seul jet, des 900 mètres de sa falaise, les glaciers qui en longent le pied.
La limite supérieure du pluton* granitique* de La Bérarde s'y repère aisément par une ligne de vires.

image sensible au survol et au clic

La face sud de la Meije vue du sud depuis la Grande Aiguille de La Bérarde.
Les tirets roses soulignent la limite entre gneiss et granite (elle est masquée par la crête des Cavales, entre celle-ci et les abrupts du Pic Gaspard).


image sensible au survol et au clic

La rive gauche du vallon des Étançons, vue du NW, depuis les basses pentes des Têtes du Replat.
f.Cd = faille verticale de la Casse Déserte ; gr.B = granite potassique clair de La Bérarde ; gr.a = granite à amphibole de la Tour Choisy ; gnL = gneiss de La Lavey.


image sensible au survol et au clic

Les crêtes ceinturant le haut vallon des Étançons, vues d'avion, du sud-ouest, depuis l'aplomb du refuge du Soreiller.
En premier plan, à droite, le sommet du cirque oriental du Soreiller laisse apparaître le soubassement granitique (à patine claire, presque bleutée) des gneiss à patine rousse de la Tête du Plaret (gneiss migmatisés de La Lavey).
A gauche toutes les crêtes du fond de cirque de La Selle (Rateau et Têtes du Replat) sont formées par ce même granite "de La Bérarde", dont le toit s'enfonce doucement vers la droite sous les arêtes de la Meije.

 


 La crête de partage des eaux entre Romanche (en avant et à gauche) et Vénéon (en arrière à droite) vue de l'ouest, d'enfilade, d'avion, depuis l'aplomb du glacier du Mont-de-Lans. Aspect d'enfilade du chaînon Rateau, Meije, Pic Gaspard (d'avant en arrrière) et de ses faces nord.
Seules les crêtes du Rateau et l'éperon, remarquable par sa teinte ocre, du soubassement de la Meije sont formées par du granite ; la voûte du batholite* de la Bérarde s'enfonce à l'arrière sous sa chape de gneiss qui forme les crêtes de la Meije et le Pic Gaspard.


aperçu d'ensemble sur la vallée du Vénéon

carte géologique au 1/50.000° à consulter : feuilles Saint-Christophe en Oisans et La Grave


Deux-Alpes

Meije ; La Grave

Villar d'Arène
Soreiller

LOCALITÉS VOISINES

Arsine

vallon des Étages

La Bérarde

Grande Ruine
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant à cette dernière.

 accueil section Oisans

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportée9/03/20>3/03/20