(page d'accueil de cette section du site)

Montagnes du bassin du Drac :
Trièves, Matheysine, Beaumont, Champsaur

 Aperçus géologiques :

par régions : voir plus bas

 Liste alphabétique des pages
de la section

 Visite par localités



La partie nord-occidentale du bassin du Drac (la Matheysine, devant le Trièves)
en avant-plan le plateau des lacs de Laffrey, en arrière-plan au centre le Mont Aiguille.
vus d'avion, du nord-est.


La partie méridionale du bassin du Drac
(Le Champsaur)
cours amont du Drac, vu du nord, donc d'aval vers l'amont, depuis la pointe de Rogne (au dessus de Corps)
à gauche contreforts de l'Oisans, à droite ceux du Dévoluy, en arrière-plan le Gapençais


La partie occidentale du bassin du Drac
(Le Trièves septentrional), vue d'avion, du NE.
En fond de tableau le rebord oriental du Vercors ; en avant-plan la lac de retenue de Monteynard (l'aile d'avion cache son barrage). Le sillon des Terres Noires (en arrière) est séparé de celui de l'Aalénien (en avant) par la ligne des collines du Bajocien, qui s'efface passagèrement au nord du village de Sinard.


Introduction générale :

Les dépressions successives de la vallée du Drac et les chaînons mineurs qu'elles enserrent ou qui les bordent, constituent un ensemble géologique homogène, situé à l'articulation entre les Alpes du nord et les Alpes du sud.
En effet, intercalé entre les massifs cristallins externes et les massifs subalpins, cet ensemble est constitué par la partie du sillon subalpin* qui est située au sud de Grenoble, augmentée de la partie sud-occidentale de la bordure sédimentaire externe des massifs de Belledonne et du Pelvoux (équivalent des collines bordières de Belledonne).

image sensible au survol et au clic

d'après une image extraite de "google-earth"
Situation du bassin du Drac, par rapport aux massifs voisins
Sur cette vue, prise du sud-est, on voit que la vallée du Drac suit le sillon subalpin depuis le Champsaur jusqu'au Trièves et à Grenoble. Les reliefs de la Matheysine et du massif du Taillefer apparaissent clairement comme des prolongements méridionaux de la Chaîne de Belledonne


On a ici découpé le bassin du Drac en cinq constituants, qui se répartissent géographiquement à peu près selon la disposition ci-après (cliquez sur leur nom pour avoir accès à l'aperçu géologique de chacune de ces régions):

 Matheysine
Taillefer

 Trièves

 Beaumont

   (Dévoluy)

 Champsaur

Le relief et les formations alluviales quaternaires occupent une grande place dans les zones basses de cette section : ils font l'objet d'un aperçu dans une page spéciale.
Mais on trouvera aussi de nombreux renseignements complémentaires dans les pages spéciales du site Les Paysages glaciaires


Fin de la page d'accueil "Drac" // Retour au début de la page
aller à la page d'accueil générale