Le Charmant Som
vue d'ensemble de la montagne
(voir en fin de page la liste des descriptions plus détaillées)

Le Charmant Som est d'abord un splendide belvédère, culminant à 1867 m. mais d'accès très aisé. C'est en effet un des rares sommets de Chartreuse qui ne soit pas un crêt* acéré mais un "mont"* arrondi (ce qui est un exemple de relief dit "conforme"). La voûte anticlinale de ce mont, qui correspond au grand anticlinal médian de la Chartreuse (voir le cadre géologique d'ensemble en fin de page) est dessinée par l'Urgonien que l'érosion a incomplètement dégagé de son enveloppe de terrains sédimentaires plus récents (Sénonien à Tertiaire).

La voûte de ce mont* anticlinal est brutalement interrompue du côté septentrional car elle est profondément tranchée par l'entaille de la vallée du Guiers Mort : Cet "éventrement" du pli (qui atteint jusqu'à son cœur tithonique) permet d'en voir, notamment depuis le Couvent, une magnifique coupe naturelle (voir la page "Charmant Som nord").


Les crêtes de rive gauche du Guiers Mort (Charmant Som)
vues du nord depuis le calvaire (point coté 1001) situé 200 m au nord (en amont) du couvent de la Grande Chartreuse.
De ce point la vue s'ouvre vers l'aval et montre, de l'autre coté du Guiers Mort, la coupe naturelle de l'anticlinal médian de la Chartreuse dont la voûte urgonienne forme le sommet du Charmant Som.

Le versant nord du Charmant Som vu des gorges du Guiers, depuis la route D520b, en aval de l'appui ouest du pont Saint Pierre.
D = décrochement de l'Oursière ; F1 = faille du Charmant Som ; a.F = repli anticlinal du Fournel.

Du côté occidental le chaînon du Charmant Som est bordé par le grand val du col de la Charmette (col où convergent les deux ruisseaux N et S de Tenaison), qui est ouvert dans le synclinal de Proveysieux.

image sensible au survol et au clic

Le versant occidental du Charmant Som et le haut vallon de Proveysieux - La Charmette
vus du sud-ouest, depuis le sommet des Rochers de Chalves.
Failles : f.GP (en rouge) = faille du Grand Poyat; d.O = décrochement de l'Oursière ; ØC (en jaune) = chevauchement de Canaple.
Plis : s.H = synclinal des Haberts ; a.F = anticlinal du Fournel ; s.G = synclinal de Girieux ; a.R = anticlinal du Rachais ; s.P = synclinal de Proveysieux.

L'ensemble de ce versant ouest de la montagne du Charmant Som, largement boisé, montre une alternance de bandes de terrains, allant seulement de l'Urgonien inférieur au Sénonien supérieur, qui se succèdent à flanc de pente de bas en haut : elles correspondent au complications des couches les moins profondes de la structure d'ensemble, au raccord entre le flanc ouest de l'anticlinal médian et le flanc oriental du synclinal de Proveysieux, immédiatement plus occidental. Ce versant est étudié à la page "Charmant Som ouest".

Du côté oriental le chaînon du Charmant Som est bordé par la large dépression de Saint-Pierre-de-Chartreuse. Si ce versant correspond bien à la retombée orientale de l'anticlinal médian par contre il ne s'y dessine aucun synclinal (qui serait symétrique de celui de Proveysieux) : les couches urgoniennes du flanc oriental de la voûte anticlinale du Charmant Som disparaissent vers le bas en s'enfonçant, à mi hauteur des pentes boisées, sous des terrains plus anciens (essentiellement des calcaires du Fontanil) appartenant à la frange la plus occidentale de la Chartreuse orientale (voir aussi la page "St Hugues").

image sensible au survol et au clic

Le versant oriental du chaînon du Charmant Som, vu de l'est, depuis la Croix de Pravouta (au nord du col du Coq).
s.S = synclinal du Sappey ; a.E = anticlinal de l'Écoutoux ; a.CS = anticlinal du Charmant Som ; d.O = décrochement de l'Oursière et son prolongement nord-est, f.D = accident de la Diat (voir la page "Saint-Pierre-de-Chartreuse").
Le Bois du Grand Logis et l'arête de Bérard sont formés par la dalle urgonienne du flanc oriental de l'anticlinal du Charmant Som dont la voûte est crevée par l'érosion à droite (au nord) du sommet du Charmant Som.

Ces derniers sont plaqués sur le versant par l'intermédiaire de la surface du chevauchement de la Chartreuse orientale : le tracé de cette surface dessine des chevrons* qui correspondent à autant de "V topographiques"* et indiquent que cette surface est inclinée vers l'est comme la pente du terrain, mais un peu moins fortement qu'elle (cela donne l'impression que les affleurements des terrains de la Chartreuse orientale "grimpent à l'assaut de la pente").


Les pentes méridionales du Charmant Som,
vus du sud, d'avion, depuis l'aplomb de Girieux.
La route pastorale s'élève dans les pentes du versant droit (oriental) de Canaple et débouche dans les alpages à l'oratoire d'Orgeval ; elle s'élève ensuite jusqu'aux haberts par le vallon, en laissant à gauche la piste forestière du Fournel.

Le versant sud du Charmant Som s'épanouit en une large échine garnie d'alpages qui s'abaisse doucement, en conformité avec le plongement des axes de plis, jusqu'à la lisière des bois où elle fait place à la crête boisée de Canaple, de structure plus complexe. Il est décrit aux pages "Charmant Som chalets" et "Canaple". On y accède aisément grâce à une route pastorale (D.57d) qui part du Col de Porte et s'élève sur le versant oriental de Canaple : plusieurs points de son trajet sont décrits dans les pages "Tournant 1442" et "Orgeval".


 

Schéma en coupe du cadre géologique d'ensemble :


extrait de la planche de coupes ; légende des couleurs et des figurés


La montagne du Charmant Som offre, du point de vue géologique trop d'aspects intéressants pour permettre de les aborder en une seule page. Pour en avoir une vue totale on consultera le lot des pages suivantes :

Pages consacrées à la montagne du Charmant Som

Aperçu d'ensemble sur la montagne
Les pentes septentrionales (Malamille) Le versant est
Les escarpements sommitaux Les alpages méridionaux
Le versant ouest : (Oursière - Fournel) Le versant sud-est : Orgeval
L'extrémité sud-occidentale (Canaple) Route pastorale : tournant 1442

carte géologique détaillée du chaînon du Charmant Som

Panorama du sommet du Charmant Som

 L'accès au Charmant Som est très aisé depuis le col de Porte, car une route sylvo-pastorale (D57d) mène en voiture jusqu'aux "haberts" (chalets), situés à 200 m de dénivelée sous le sommet. Cette route permet d'assez nombreuses observations, notamment aux abords du tournant coté 1442 et aux approches de l'oratoire d'Orgeval.

Il est recommandé de monter au sommet, au moins pour son splendide panorama.

L'accès pédestre, par le versant ouest et les arêtes septentrionales du Charmant Som, depuis le col de la Charmette, est très instructif du point de vue géologique. On en trouvera une description partielle dans une page à part et plus complète dans le fascicule 1A.

Plusieurs secteurs de la montagne sont visités par les itinéraires décrits dans les fascicules 1A, 1H et 1N.


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuilles Grenoble et Domène.
Carte géologique simplifiée (fond topographique d'après la carte IGN au 1/100.000°)

Charmant Som NW

vallée du Guiers Mort

Saint-Pierre-de-Chartreuse
Col de la Charmette

LOCALITÉS VOISINES
Saint-Hugues

Charmant Som SW

Charmant Som : chalets

Col de Porte

accueil section Chartreuse

début de la page

sommaire de GEOL_ALP


Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 3/10/18