Méaudre, Forêt des Clapiers

au nord des gorges supérieures de la Bourne

La localité de Méaudre est installée à l'extrémité méridionale d'un val jurassien typique, dont le fond, garni d'alluvions glaciaires et fluviatiles, est constitué par le sommet de la dalle des calcaires à silex du Sénonien supérieur.

Au nord de Méaudre il y affleure également des molasses miocènes, riches en conglomérats qui forment la butte du Bois de Claret. Cette dernière divise alors le val en deux combes monoclinales symétriques.


Le val d'Autrans, vu d'enfilade, du sud-ouest, depuis le belvédère du Crêt de Méaudre (le village de Méaudre est masqué par les pentes de premier plan).
Ce point de vue se situe sur le Sénonien du flanc ouest du synclinal, mais peu à l'ouest de son axe, à un endroit où le fond sénonien du pli a déjà subi une importante remontées axiale.
La carrière visible sur la droite est celle qui se trouve sur le tracé de la route du col de la Croix Perrin. C'est dans ces pentes boisées que prend naissance, au flanc ouest de l'anticlinal de Sornin, l'ondulation anticlinale des Jarrands (cf. plus loin).


Du côté sud du val de Méaudre, le Méaudret entaille ses gorges dans le Sénonien et traverse toute la succession des couches de cette formation, en suivant grossièrement l'axe du pli, pour rejoindre la Bourne aux Jarrands : dans ce parcours le synclinal d'Autrans s'efface progressivement pour ne plus représenter qu'une simple ondulation monoclinale qui s'incorpore au flanc ouest du synclinal de Villard-de-Lans.

image sensible au survol et au clic

Les environs de Méaudre vus du sud-est, depuis la Grande Moucherolle (arête est).
s.A = synclinal d'Autrans ; s.VL = synclinal de Villard-de-Lans ; a.J = anticlinal des Jarrands : ce pli plonge vers le nord et s'amortit dans le flanc oriental du synclinal d'Autrans à l'ouest du col de la Croix Perrin. Il est relayé, au nord de ce col, par l'anticlinal, plus oriental, de Sornin ; s.VL = synclinal de Villard-de-Lans.
(voir coupe en fin de page).
À l'ouest de Villard-de-Lans le cours de la Bourne tranche orthogonalement les plis en franchissant d'abord par une petite gorge la barre des calcaires du Sénonien supérieur du flanc oriental de l'anticlinal des Jarrands.
Le synclinal d'Autrans est vidé de son coeur miocène par sa remontée axiale en direction du sud et il ne se dessine plus guère que par une zone à pendages hésitants, en moyenne sub-horizontaux dans le Sénonien que franchissent les gorges du Méaudret en suivant grossièrement le fond de ce synclinal (elles rejoignent la Bourne au niveau où la rivière commence à s'encaisser dans la Lumachelle du fond de ce pli).


Du côté oriental le val de Méaudre est séparé du val de Lans par le mont boisé de la forêt de Guiney, qui s'abaisse pour former le col de la Croix Perrin. Ce mont n'est pas formé par une simple voûte anticlinale car l'anticlinal de Sornin, qui s'abaisse depuis le nord, se fait relayer dans ce secteur par l'anticlinal des Jarrands, dont la voûte s'élève au contraire vers le sud. La route qui franchit le col de la Croix Perrin, suit pratiquement, au nord du col, l'ondulation synclinale qui sépare ces deux plis.



Coupe selon le cours amont de la Bourne (par H. Arnaud)
(couleurs comme sur la carte d'ensemble du Vercors)



Carte géologique très simplifiée du Vercors à la latitude de Grenoble
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

légende des couleurs



cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Vif

Écouges

Autrans

Sornin
Rencurel Romeyère LOCALITÉS VOISINES Lans

Bourne amont

Villard de Lans

col de l'Arc

 accueil section Vercors

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 30/07/16