Tête et col de Sautron

crêtes fermant la dépression du Rouchouse du côté septentrional

La Tête de Sautron, dont la crête constitue la frontière franco-italienne, à l'allure d'un puissant bastion rocheux qui domine et ferme du côté nord la dépression du Rouchouse. Ses abrupts sont entièrement formé de calcaires et dolomies triasiques qui reposent en charriage sur les calcschistes du Crétacé supérieur - Éocène formant le sommet de la succession stratigraphique affleurant dans le vallon du Rouchouse et sur la crête frontalière au sud du col de Sautron.

Ces affleurements sont presque les plus septentrionaux d'un important ensemble structural qui a été dénommé "nappe de Sautron" et qui se poursuit très loin vers le sud, essentiellement en territoire italien, en passant par la Tête de Moyse, jusqu'à la Rocca La Meja.

image sensible au survol et au clic

La Meyna et la Tête de Sautron (versant ouest) vues du sud-ouest, depuis la Viraysse (suite du panorama, vers la droite, à la page Rouchouse)
Ft = faille transverse (à peu près E-W) ; f.P = faille du Pinet (?) ; s.M = synclinal de la Meyna.
Noter la rencontre, au point Ø, entre la surface de chevauchement de la nappe de Sautron (ØS) et celle de la nappe du Châtelet (ØCh), qui passe en contrebas droit (est) du col de la Viraysse : c'est de cette façon que les affleurements de la nappe de Sautron se terminent, en direction du SW.
(plus de commentaires à la page "Meyna")



La Tête de Sautron, versant est (italien) vue du sud, depuis la Tête de la Costa del Col (extrait de la publication n° 024 )
Le Trias calcaire dessine deux beaux plis couchés déversés vers le sud-ouest qui sont très vraisemblablement des "plis d'entraînement" induits par le cisaillement le long de la surface de charriage de la nappe de Sautron, lors de sa mise en place initiale. L'axe de ces plis, NW-SE, doit donc être à peu près perpendiculaire à la direction de son mouvement.



Coupe simplifiée de la rive droite de l'Ubayette
au nord-ouest de la partie NE-SW du cours du Rouchouse.
n.P = nappe du Parpaillon ; u.S = unité de Serenne ; s.M = synclinal de Meyronnes ; f.R = faille du Ruburent ; a.Ro = anticlinal du Rouchouse.
Nappes briançonnaises (de bas en haut de l'empilement) : n.Ro = nappe du Rouchouse ; n.S = nappe de Sautron.
extrait de la publication n° 024 / légende des figurés (nouvelle fenêtre)

 Carte géologique simplifiée des gorges de l'Ubaye et du massif de Chambeyron
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

carte cliquer sur les imagettes Légende

 Carte géologique simplifiée des montagnes entre Acceglio et le col de Larche.
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

carte cliquer sur les imagettes Légende


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuilles Larche et Aiguille de Chambeyron
consulter l'aperçu structural général sur les montagnes au SE de la Haute Ubaye
consulter l'aperçu structural général sur la zone briançonnaise méridionale

Rochers de St Ours

Rocca Blanca

Stroppia
Meyna

LOCALITÉS VOISINES

Chiappera

Viraysse

Haut Rouchouse

Saretto, Visaisa

 accueil HAUTE UBAYE

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 18/04/16