crête de la Tête de Fer

entre le vallon inférieur des Encombres et le Nant Brun

Le petit chaînon de la Tête de Fer, qui sépare les vallons de Valbuche (Nant Brun) et des Encombres, prend naissance à la Grande Moendaz et se poursuit vers le nord pour se terminer en rive gauche de la vallée des Belleville entre Saint-Martin et Saint-Jean.

image sensible au survol et au clic

Le vallon du Nant Brun (partie amont) vu du nord, depuis l'alpage de Barral (rive gauche du Nant Brun).
a.tF = anticlinal de la Tête de Fer ; s.pB = synclinal de Praz Bégnay ; a.F = anticlinal du Fût.

Cette crête et ces cours d'eau entaillent, obliquement par rapport aux structures, les terrains à prédominance marneuse de la zone subbriançonnaise (plus précisément ceux rattachés à la "digitation" de la Grande Moendaz).

image sensible au survol et au clic

Vue plus détaillée du versant ouest de la Tête de Fer du nord, depuis l'alpage de Barral.
Sur ce versant de la montagne on voit que le coeur de calcaires liasiques de l'anticlinal de la Tête de Fer (a.tF) repose, à l'envers, sur les terrains plus marneux de la voûte du pli. On remarque, dans le coin inférieur gauche du cliché un rognon isolé de calcaires à silex du Lias : il doit correspondre à un repli de la tête anticlinale, mais sa géométrie est mal définie.

Ces couches s'y révèlent affectées de plis compliqués dont les plus visibles sont tous déversés vers le NE, à l'instar de ceux de la crête de la Grande Moendaz. Cette disposition représente une exception remarquable par rapport à la majorité des plis des Alpes occidentales françaises (elle est due à ce que ces plis n'ont pas été créés par la charriage de la zone subbriançonnaise mais s'étaient formés avant celui-ci (voir la page "Grande Moendaz").

image sensible au survol et au clic

Gittamelon et la rive gauche du bas vallon des Encombres vus du sud, depuis le hameau de la Chaudanne.
a.TF = anticlinal (renversé) de la Tête de Fer ; ØG = surface de chevauchement de la bande gypseuse frontale de la zone briançonnaise.
ts = Rhétien (cœur pincé de l'anticlinal) ; Lci = Lias calcaire inférieur (Hettangien-Sinémurien); Lmc = Lias calcaire moyen-supérieur (Carixien-Toarcien?) ; Ls = schistes du Lias supérieur ; Aal = Aalénien.

Sur ce versant on voit en fait, "par l'intérieur" le cœur de l'anticlinal de la Tête de Fer, qui se ferme en contrebas du côté nord (opposé) de la crête (le Lias supérieur - Aalénien du Plan des Queux y passe sous la charnière synforme du pli). Cette géométrie correspond au fait que son axe n'est pas N-S mais NW-SE et surtout que le pli est renversé (c'est pourquoi les calcschistes et dolomies rhétiens du coeur du pli n'affleurent que dans la partie haute des crêtes).
L'axe de l'anticlinal est en tous cas transversal par rapport à l'allongement général des plis principaux de la zone subbriançonnaise. Ceci porte à penser qu'il s'agit d'un pli ancien, basculé par des déformations plus récentes (telles que le chevauchement briançonnais et la formation du synclinal de Varlossière), et qu'il est assez similaire en cela aux plis de la Grande Moendaz.

image sensible au survol et au clic

L'extrémité septentrionale du chaînon de la Grande Moendaz, en rive gauche de la vallée des Encombres, vue du sud depuis l'échine nord de la Pointe de La Fenêtre. a.tF = anticlinal (renversé) de la Tête de Fer ; s.pQ = synclinal antiforme (renversé) du Plan des Queux ; ØGb = surface de chevauchement de la bande gypseuse frontale de la zone briançonnaise.
ts = Rhétien (cœur pincé de l'anticlinal) ; Lci = Lias calcaire inférieur (Hettangien-Sinémurien) ; Lmc = Lias calcaire moyen-supérieur (Carixien-Toarcien?) ; Lm = Lias moyen calcaréo-argileux ; Ls = schistes du Lias supérieur ; Aal = Aalénien.

Plus au NE sur ce versant les calcaires du Lias inférieur n'affleurent plus au delà de La Gittaz car ils y sont tranchés en biseau par le chevauchement des gypses du Briançonnais ; à la Ponte du Daillait ces derniers reposent sur le lias moyen, également renversé et reployé (dont on suit les cœurs de Lias supérieur schisteux jusque dans le lit du Doron de Belleville (voir la page "Belleville")

 

aperçu général sur la Maurienne // aperçu général sur la rive droite de la Maurienne


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuilles "La Rochette" et "Saint-Jean de Maurienne"


Carte géologique simplifiée des environs

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
plus au nord ;
plus à l'ouest ; cartes voisines : plus à l'est
plus au sud


RG du Nant Brun

Niélard

(St-Jean de Belleville)
Mont du Fût

LOCALITÉS VOISINES

(St-Martin de Belleville)

Grande Moendaz

vallon de Varlossière

Geffriand
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Maurienne

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 22/05/19