Auzet, col du Fanget

montagnes entre Seyne et Verdaches

Entre les deux localités de Seyne, dans la vallée supérieure de la Blanche, et de Verdaches, dans celle du Bès, se développe un groupe de montagnes mamelonnées et boisées qui s'abaissent vers l'est jusqu'à s'effacer aux abords du Vernet, entre Verdaches et le col du Maure, où le cours tout-à-fait supérieur du Bès les contourne par l'est. Ces montagnes prolongent celles de la bordure orientale de la dépression de Turriers et sont, comme ces dernières, constituées par l'épaisse série calcaréo-argileuse du Lias et du Jurassique moyen de la nappe de Digne.
Ce groupe montagneux est traversé, du col du Fanget à l'entrée amont de la Clue de Verdaches, par la vallée du Torrent de la Grave, que suit la route D.7 ; elle en donne une coupe transversale qui en révèle bien la structure.

image sensible au survol et au clic

Les montagnes entre La Blanche et le Bès sur la transversale d'Auzet, vues du sud depuis le sommet du Blayeul.
En avant plan les couches de la nappe de Digne sont entaillées par la vallée du Bès qui coule parallèlement au bord inférieur du cliché suivant une direction peu différente de l'axe des plis.
a.cB = anticlinal du Clot de Bouc ; ØA = chevauchement d'Auzet ; s.A = synclinal d'Auzet ; a.V = anticlinal de Verdaches.


On y rencontre, du NE vers le SW, un vaste anticlinal du Clot de Bouc, orienté NW-SE, plongeant dans cette dernière direction et déjeté vers le sud-ouest, puis un synclinal d'Auzet dont le flanc ouest se rattache à la grande flexure antiforme qui abaisse les couches de la nappe de Digne en fermant la fenêtre de Barles à l'est de cette localité ; toutefois entre la vallée du Bès et le sommet de Blayeul cette flexure se complique de quelques replis plus mineurs : le plus oriental est l'anticlinal de Verdaches que la vallée du Bès entaille pratiquement en suivant sa charnière.


Coupe transversale à la vallée du Bès, passant à l'E de Barles, à peu près par la montagne de Sansenu (figurée à l'extrême gauche) :
Cette coupe montre la forme de la surface de charriage de la nappe et les plis d'axe N60°, déversés voire couchés vers le NW que dessinent les couches de la nappe entre la Clue de Verdaches et le sommet du Blayeul.
(commentaires complémentaires à la page "Blayeul")

Le Lias de l'anticlinal de Clot de Bouc est rompu, peu en amont du village d'Auzet, par chevauchement d'Auzet à vergence SW, à la faveur duquel les cargneules triasiques percent même au fond de l'entaille du torrent ; cet accident s'amortit au sein des couches du Lias moyen et ne se suit, de ce fait, que sur moins de 3 km, tant au nord-ouest du village qu'au sud-est.
D'autre part les plis qui affectent le Lias et le Dogger sont bien dessinés du côté sud-oriental, où ils plongent sous leur enveloppe de Terres Noires qui affleure à l'est du lit du Bès, entre Le Vernet et Verdaches. Mais ils s'effacent au contraire vers le nord-ouest, où le Dogger des crêtes de Chabanon ne dessine plus qu'un large bombement à voûte presque horizontale, affectée de très amples ondulations.

On pourrait penser à un amortissement vers le haut de la série. Mais on constate sur le versant opposé, dans la vallée du Sasse, que la succession triasico-liasique ne montre pas non plus le plissement observable plus au sud-est à Auzet : cela indique que sur la transversale d'Auzet - Verdaches le matériel de la nappe de Digne a été soumis à un raccourcissement plus accusé que plus au nord. Cet accroissement de la striction peut éventuellement être mis en relation avec le fait que c'est sur cette transversale (qui est aussi celle de la demi-fenêtre de Barles) que, lors de son charriage, la nappe a été astreinte à franchir l'obstacle formé par le mur que lui opposait le rebroussement des séries liasiques de l'autochtone (voir à ce sujet les pages "Proussier" et "Barles").

image sensible au survol et au clic

(vue pseudo-aérienne obtenue au moyen de "Google-earth")
L'extrémité orientale des montagnes entre Seyne et Verdaches vue approximativement de l'aplomb des pentes orientales du Blayeul (Mal Porcher)
a.cB = anticlinal du Clot de Bouc ; ØA = chevauchement d'Auzet ; s.A = synclinal d'Auzet ; a.V = anticlinal de Verdaches.



Quelques détails structuraux visibles le long du cours du torrent de la Grave :


affleurements de Lias, en rive gauche du torrent de la Garde, en aval d'Auzet : exemple de pli en Kink-band de taille décamétrique dans le flanc sud-ouest du synclinal d'Auzet.



affleurements de Lias, en rive gauche du torrent de la Garde peu en amont d'Auzet (vue d'ouest en est).
(flanc sud de l'anticlinal de Clot de Bouc)
On a là un bel exemple de schistosité oblique à la stratification : le simple examen des rapports schistosité / couches (ces dernières plus pentée que la première) indique que cet affleurement se situe sur un flanc de pli comportant vers la gauche une charnière anticlinale et vers la droite une charnière synclinale, ces deux plis étant déversés à environ 45° vers la droite.
(si nécessaire se reporter au schéma explicatif relatif à ces questions)


page en projet de développement !


La demi-fenêtre de Barles : aperçu d'ensemble
Le cadre structural des chaînons de Digne
L'histoire tectonique des chaînons de Digne


cartes géologiques à 1/50.000° (*) à consulter : feuilles Seyne et La Javie

Carte géologique simplifiée des environs des montagnes entre Seyne et Verdaches
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
catalogue des autres cartes de la section Gap-Digne

voir aussi la carte structurale interprétative

Bayons

Seyne

Crêtes de la Blanche
Esparron

LOCALITÉS VOISINES
Le Vernet.

Barles NW

Blayeul

Prads
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section GAP-DIGNE

retour au début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 8/11/16