Jarjayes, Valserres

Les collines de rive droite de la vallée de la Durance à l'est du confluent de la Luye

La vallée de la Durance traverse, en aval de Remollon, le flanc sud-occidental du Dôme de Remollon, en donnant une coupe de la succession stratigraphique du Jurassique inférieur et moyen. Les niveaux les plus calcaires (Bajocien inférieur, Aalénien inférieur et Toarcien inférieur) y déterminent des corniches emboitées ("cuestas"*) qui regardent vers l'E-SE et qui sont séparées par des combes monoclinales* (voir aussi la page "Rambaud").

image sensible au survol et au clic

La partie nord-occidentale du Dôme de Remollon vue du sud, d'avion depuis l'aplomb de Venterol.
a.R = anticlinal de Remollon occidental : on a indiqué le plongement de son axe vers le nord-ouest et le Lias calcaire du coeur du pli est visible au Puy Cervier, à l'extrémité droite du cliché ;
f.F = faille des Fauvins (compartiment oriental abaissé) ; f.Ra = faille de Rambaud (compartiment méridional abaissé) ; f.Re = prolongement septentrional de la faille de Remollon (compartiment oriental abaissé).


Les couches y plongent d'une façon très régulière vers l'ouest - nord-ouest sans être pratiquement affectées par la moindre dislocation. Toutefois au nord de Jarjayes il apparaît, à partir du col de la Sentinelle, une faille extensive à lèvre orientale abaissée, qui redouble la barre aalénienne : il s'agit de la faille des Fauvins qui détermine, plus au nord un net décalage cartographique dextre de la cuesta bajocienne (voir la page "Gap").

image sensible au survol et au clic

La rive droite de la Durance en aval de Remollon vue d'avion, depuis l'aplomb de Rochebrune
Cette vue montre presque la totalité de la série stratigraphique du Gapençais, depuis les confins du Dévoluy en arrière-plan jusqu'au coeur du Dôme de Remollon en avant-plan droit.
Les deux lignes de tirets soulignent respectivement :
- en pourpre : la limite extérieure du coeur calcaire du Dôme de Remollon et
- en bleu : la limite extérieure de ce dernier (cuesta du Bajocien inférieur) par rapport au sillon de Gap.
La localité de Valserres est masquée par l'échine de la montagne de Saint-Maurice.

D'autre part vers le sud, aux approches de l'entaille de la vallée de la Durance, on voit se dessiner une douce ondulation synforme, dont l'effet est de rendre les couches pratiquement horizontales au niveau du plateau de La Roche, entre le torrent de Retruc et les gorges de Cristaye du cours de la Luye. Cette ondulation, orientée presque N-S, se suit en rive gauche de la Durance jusqu'aux abords de Venterol et s'efface au delà.


version plus grande de cette image (avec prolongement vers la droite, dans une nouvelle fenêtre)
Coupe de la retombée ouest du Dôme de Remollon, selon le tracé de la vallée de la Durance (W-E)
f.R = faille de Remollon.


C'est sur le revers ouest de la cuesta toarcienne, près de son rebord, qu'est installé le village de Jarjayes. Celui de Valserres est par contre logé dans la combe domérienne (qui dessine le pourtour du coeur du Dôme) au revers ouest de la Montagne de Saint-Maurice. Les pentes qui tombent de cette dernière vers le village sont pratiquement des dalles structurales formées par les couches les plus hautes du Lias calcaire (Carixien) du cœur de l'anticlinal occidental de Remollon, tandis que l'entaille de la vallée de la Durance tranche orthogonalement ces couches, au revers sud de la montagne.

image sensible au survol et au clic

La rive droite de la Durance et le débouché aval de la vallée de l'Avance, vus du sud depuis les pentes de Piégut, peu en contrebas nord du village.
f.F = faille des Fauvins ; a.Rw = anticlinal du Dôme de Remollon occidental (noter son plongement axial vers le NW, en direction de Gap : les crêtes de Somelonge et de Blache Cotière correspondent à peu près à la transition entre sa voûte et son flanc SW, dans lequel se situent toutes les pentes en avant de Jarjayes).


Par ailleurs ce pli est brutalement tranché sur le versant oriental de cette montagne par la faille de Remollon qui effondre la partie orientale du dôme par rapport à sa partie occidentale.

 

Pour plus de détails et pour des explications générales sur le secteur, voir la publication113
cartes géologiques à 1/50.000° (*) à consulter : feuilles Gap et Chorges.

Carte géologique simplifiée
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

Gap

Rambaud

La Bâtie Neuve
(Céüse)

LOCALITÉS VOISINES

Le Laus, L'Avance

Tallard

Venterol

Remollon
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section GAP-DIGNE

début de la page

sommaire de GEOL_ALP
Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 29/09/17