Roc d'Enfer

Le troisième plus haut sommet du Chablais

Cette imposante montagne porte le sommet culminant (2244 m) de la partie du Chablais située à l'ouest de la Dranse de Morzine. Il est sculpté dans la série de la nappe de la Brèche, dont les couches dessinent un anticlinal d'axe sud-ouest - nord-est (environ N70), qui est désigné dans ce site sous le nom d'anticlinal du Roc d'Enfer. C'est à la faveur de ce pli que le matériel de la nappe de la Brèche est dénudé des flyschs des nappes supérieures du Chablais, sous lequels s'enfoncent ses flancs nord-est et sud-ouest.

image sensible au survol et au clic

La rive gauche de la Dranse de Morzine, en amont de Saint-Jean-d'Aulph vue de l'est, depuis le col de Tavaneuse.
s.G = synclinal des Gets ; a.RE = anticlinal du Roc d'Enfer ; ØB = surface de chevauchement de la nappe de la Brèche ; "td(jmB)" = dolomies triasiques reconstituées au sein de la "brèche inférieure".


Au SW comme au NE du Roc d'Enfer l'érosion a éventré ce pli en ouvrant deux profonds vallonnements disposés symétriquement : ils percent la brèche supérieure, les schistes ardoisiers puis la Brèche  inférieure et atteignent même le soubassement de la nappe de la Brèche, constitué par les nappes médianes, qui est ainsi mis à nu de part et d'autre du sommet de la montagne.

Du côté NE il s'agit du vallon de Graydon, qui se jette dans la vallée de la Dranse en aval d'Essert-Romand et qui est orienté selon l'axe de l'anticlinal du Roc d'Enfer, de sorte qu'il constitue une véritable combe*. Sa partie aval ouvre en fait une véritable fenêtre tectonique* qui se referme presque complètement sur la rive droite de la Dranse (avant de se ré-ouvrir sur le versant Abondance du chaînon de Tavaneuse).

image sensible au survol et au clic

Le versant nord-oriental du Roc d'Enfer vu du NE d'avion, depuis l'aplomb de la Pointe de Nantaux.
a.rE = anticlinal du Roc d'Enfer ; ØD = surface de chevauchement de la nappe des Dranses ; f.L = "flysch à lentilles" ; f.P = faille transversale (décrochement ?) des Places.
Noter, au col des Follys, comment se termine la bande de flysch à lentilles qui borde du côté oriental les affleurements des Médianes de Sommant. : elle y occupe le cœur d'un anticlinal plongeant vers le nord qui s'enfonce sous la nappe des Dranses.


C'est aussi plus ou moins au cœur de ce pli anticlinal qu'affleurent les couches appartenant aux nappes des Préalpes médianes qui forment, au sud-ouest, les crêtes entourant la dépression de Sommant. Toutefois l'extrémité septentrionale de cette bande d'affleurements se termine au col des Follys au cœur d'un anticlinal plongeant vers le nord qui s'y enfonce sous la nappe des Dranses et qui est séparé de celui du Roc d'Enfer par le synclinal  des Raies des Follys.

image sensible au survol et au clic

Le revers oriental du col de la Ramaz, vu du sud depuis le col de la Ramaz (le parking du col est à l'extrême droite du cliché).
ØBr = surface de chevauchement de la nappe de la Brèche sur les Préalpes Médianes ; d.R = décrochement de La Ramaz.
"td(jmB)" = dolomies triasiques reconstituées au sein de la "brèche inférieure" ; "fL" = "flysch à lentilles" : "mélange" à matrice de flysch noir, hébergeant des copeaux disloqués de terrains plus anciens (Trias moyen dolomitique, grès des Munes du Trias supérieur, gypses, cargneules, Malm,  calcschistes néocrétacés, etc..).


Les arêtes sommitales sont découpées en une succession de pointes dans les couches massives du Jurassique supérieur ("Brèche supérieure") de la nappe de la Brèche. Elles appartiennent au flanc nord-ouest de l'anticlinal du Roc d'Enfer pour ce qui est des arêtes ouest (Haute Béné) et à son flanc sud-est en ce qui concerne l'antécime SE (2188), d'où part la longue crête de la montagne de Graydon.

image sensible au survol et au clic

Le Roc d'Enfer (arête ouest vue d'enfilade) vue du sud-ouest, depuis la Pointe de Chalune.
a.RE = anticlinal du Roc d'Enfer ; son flanc nord est affecté d'une ondulation synclinale peu accentuée, dont le dessin est, vu d'ici, exagéré par la perspective (le contour en forme de charnière, à gauche de la Pointe de Haute Béné, correspond en fait à un chevron de V topographique*, dû à ce que les couches sont là fortement pentées vers le sud )
jsBs = "Brèche supérieure" massive (niveaux les plus élevés de la succession) ; jsBi = "Brèche supérieure" litée ; jsS = "Schistes ardoisiers".


image sensible au survol et au clic

L'arête sud du sommet du Roc d'Enfer (détail) vue du sud-ouest, depuis les abords du chalet de Foron d'en-haut a.RE = anticlinal du Roc d'Enfer
jsBs = "Brèche supérieure" massive (niveaux les plus élevés de la succession) ; jsBi = "Brèche supérieure" litée ; jsS = "Schistes ardoisiers".
Dans les niveaux plus argileux qui s'intercalent au sommet des bancs de brèches litées on distingue même à distance, la schistosité ; elle est disposée parallèlement aux plans axiaux des replis visibles dans les bancs de brèche litée.



Coupe schématique du Chablais sud - oriental
(les clichés ci-dessus et ci-dessous ne montrent que la partie droite de cette coupe)
a.RE = anticlinal du Roc d'Enfer (pli "frontal" de la nappe de la Brèche) ; s.G = synclinal des Gets.
fG = Flysch des Gets (à olistolites de croûte océanique) ; fS = Flysch de la nappe de la Simme proprement dite ; fH = Flysch à Helminthoïdes (nappe des Dranses) ; fL = "flysch à lentilles" et olistostrome frontal de la nappe de la Brèche
(consulter la légende générale pour les autres abréviations)


 

    aperçu général sur le massif du Chablais  

cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuille Samoëns - Pas de Morgins
.
Carte géologique très simplifiée des environs des Gets
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074.


Chévrerie

Aulps

Tavaneuse
Brasses

LOCALITÉS VOISINES

Morzine

Sommant

Praz de Lys

Les Gets
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section CHABLAIS

retour au début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 6/06/16