Chaînon du Bargy

Le Grand Bargy, 2301 m., Pointe du Midi, 2364 m.

Le chaînon du Bargy est constitué par la partie nord-orientale d'un énorme pli anticlinal (l'anticlinal du Bargy) dont l'axe s'enfonce régulièrement vers l'E-NE depuis la latitude du col de la Colombière en direction de la vallée de l'Arve : par son relief extrèmement conforme à sa structure il donne un exemple presque caricatural de mont jurassien*.

image sensible au survol et au clic

La crête septentrionale du Bargy et la gorge du Foron du Reposoir vus du NE d'avion, depuis l'aplomb de Châtillon-sur-Cluses.
a.B = anticlinal du Bargy ; s.C = synclinal de Cenise ; f.B = faille longitudinale des Bécus ; f.F = chevauchement du Foron (mis en évidence par la gorge du Foron du Reposoir) ; f.C = faille (longitudinale) de La Colombière ; ØM = surface de chevauchement des nappes préalpines (médianes)*.


Avant d'atteindre cette vallée ce pli est entaillé transversalement par la cluse du Foron du Reposoir, qui montre que le beau rouleau dessiné par ce pli y subit quelques complications de détails :

- en premier lieu sa voûte y est affectée par une faille des Bécus, de type extensif et de direction parallèle à celle de son axe ; on peut sans doute la comparer à celle de la Colombière, qui rompt avec un rejet et une direction similaire le flanc oriental du pli
- d'autre part de son flanc nord-occidental est rompu par une cassure à très faible pendage, le chevauchement du Foron. En effet l'Urgonien subvertical qui affleure dans les falaises dominant la gorge du Foron du Reposoir ne se prolonge pas avec ce pendage jusqu'au fond du thalweg où, sur la même transversale au torrent, affleure la succession nummulitique : il faut remonter plus de 700 m vers le sud-est pour retrouver le Sénonien en contact stratigraphique sur l'Urgonien vertical (et même légèrement renversé).

Une seconde coupe naturelle de ce pli est donnée, plus au NE sur la transversale de la ville de Cluses, par la vallée de l'Arve, qui l'entaille en y pratiquant une cluse* bien typique. Plus au nord-est, en rive droite de l'Arve, la voûte urgonienne du pli se prolonge par la montagne de Chevran avant de s'enfoncer, entre Arve et Giffre, sous son enveloppe de couches nummulitiques, que surmonte le matériel charrié d'origine interne (ultra-helvétique et Préalpes). Même à ce niveau on constate, à la faveur de l'entaille du ruisseau de l'Encrenaz (au NE de Cluses), que le flanc occidental du pli y est également rompu en chevauchement (voir la page "Cluses").

image sensible au survol et au clic

Grand Bargy et Petit Bargy, d'enfilade vus du sud d'avion
a.B = anticlinal du Bargy ; Ø = surface de chevauchement des nappes préalpines*.
On perçoit bien le plongement vers le nord du "rouleau" formé par l'Urgonien de l'anticlinal du Bargy : au delà de la Montagne de Chevran il s'enfonce sous les nappes pour réapparaître dans le chaînon des Dents du Midi, au delà de l'ensellement qu'il décrit entre Arve et Giffre.

L'anticlinal du Bargy revêt, sur la transversale du sommet de ce nom, l'aspect d'un splendide rouleau rocheux. La retombée septentrionale de la carapace urgonienne, pentée à 80°, y développe des dalles spectaculaires qui sont très prisées des grimpeurs de haut vol. Elle est entaillée de cirques qui ont dû héberger naguère des petits glaciers de face nord, qui les ont excavés. Leur emplacement correspond à des faiblesses de la carapace, lesquelles sont constituées par le passage de failles de décrochement dextres orientées WNW-ESE.
Ces cirques sont de moins en moins profonds et de moins en moins amples de l'ouest vers l'est. Le dernier est le cirque du col d'Encrenaz, qui débouche en bas sur le Lac Bénit. Ce lac est ouvert dans les couches inférieures du Tertiaire et retenu par un barrage morainique. La présence de ce lac s'explique par le fait qu'il a été aménagé en surcreusement par l'extrémité de la langue d'un de ces glaciers locaux.

image sensible au survol et au clic

Partie sud-occidentale du Chaînon du Bargy et col de Cenise vue d'avion, de l'ouest, en biais par rapport aux axes de plis.
a.B = anticlinal du Bargy ; d.GB = décrochement du Grand Bargy (il passe au sud du sommet)


Le plongement axial du pli est, en définitive, plus important que l'inclinaison moyenne de la crête montagneuse qui s'abaisse en direction de l'Arve. Il en résulte que sa voûte urgonienne, qui est seulement dénudée de son enveloppe de Crétacé supérieur et de Tertiaire au nord-est du sommet du Grand Bargy, est de plus en plus largement éventrée en montrant, dans la partie sud-ouest du Chaînon (de la Pointe du Midi au Jallouvre), des crêtes acérées, disséquées dans la masse des couches hauteriviennes.

image sensible au survol et au clic

Le versant sud-oriental du Bargy, vu du sud-est depuis les pentes du Château (Pointe d'Areu).
failles longitudinales par rapport à l'axe de l'anticlinal : f.C = faille principale de la Colombière ; f.Cs = faille supérieure de la Colombière ;
failles transversales
; f.gB = faille du Grand Bargy ; f.E = faille d'Encrenaz.
pour la suite vers la gauche se reporter à la page "Colombière"


Du côté sud-est, qui domine le vallon du Reposoir, le chaînon du Bargy se montre parcouru par un faisceau de fractures extensives qui sont orientées presque E-W, donc à peine obliques l'axe du pli. Elles prolongent celles du col de la Colombière et effondrent aussi le flanc sud-oriental du pli (mais pas au point, ici, d'amener le Tertiaire flysch marno-gréseux de la vallée du Reposoir en contact direct avec l'Urgonien). Comme plus à l'ouest aussi elles sont recoupées et décalées (sans doute en décrochement) par plusieurs failles transversales à l'axe du pli ; elles sont de rejet modeste mais suffisant pour déterminer les brèches principales de la crête.

.



Carte géologique très simplifiée de la rive gauche de l'Arve en aval de Cluses
redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074

Carte géologique à consulter : feuille Annecy-Bonneville

Plateau et Pointe d'Andey

Mont Saxonnex, Brizon

(Cluses)
Petit Bornand LOCALITÉS VOISINES Romme

Jallouvre

crête d'Almet

Pointe d'Areu
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Bornes

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 15/06/17